Slike strani
PDF
ePub

مسيرة شهرين وبها الأفاوية العطرة والعود الطيب التاقلي والقاری وقاتلة وتارة من بعض بلادها وليس ببلاد السلطان الظاهر بالجاوة إلا اللبان والكافور وشيء من القرنفل وشيء من العود الهندي وانا معظم ذلك بمل جاوة ولنذكر ما شاهدناه منها ووقفنا على اعيانه وحققناه ذكر اللبان وشجرة اللبان صغيرة تكون بقدر قامة الانسان

ذلك واغصانها اغصان لخرشف وأوراقها صغار رقاق وربما سقطت فبقيت الشجرة منها دون ورقة واللبان صمغية تكون في أغصانها وفي في بلاد المسلمين أكثر منها في بلاد الكفار،

الى ما دون

و

et sa longueur est de deux mois de marche; elle produit les espèces aromatiques, l'excellent aloès de Kâkoulah et de Kamârah, deux localités qui font partie de son territoire. Dans le pays du sultan Azzhâhir, à Sumatra, il n'y a que l'encens, ou le benjoin, le camphre, quelque peu de girofle, et une petite quantité d'aloès de l'Inde; mais la plupart de ces choses se retrouvent à Java. Nous allons mentionner ce que nous en avons vu par nous-même, ce que nous avons examiné de nos propres yeux, et ce que nous avons vérifié attentivement. .

DE L'ENCENS (BENJOIN). L'arbre de l'encens est petit, c'est tout au plus s'il atteiut la hauteur de la taille d'un homme. Ses rameaux ressemblent à ceux du chardon ou à ceux de l'artichaut; ses feuilles sont petites, ninces; quelquefois elles tombent, et laissent l'arbre dépouillé. L'encens, ou le benjoin, est une substance résineuse qui se trouve dans les rameaux de l'arbre (styrax benzoin). Il y en a plus dans le pays des musulmans que dans celui des infidèles.

ذكر الكافور واما شجر الكافور نهى قصب كقصب بلادنا إلا ان الانابيب منها اطول واغلظ ويكون الكافور في داخل الانابيب فاذا سرت القصبة وجد في داخل الانبوب مثل شكله من الكافور والسر العجيب فيه أنه لا يتكون في تلك القصب حتى يذبح عند أصولها شيء من الحيوان وإلا لم يتكون شيء منه والطيب المتناق في البرودة الذي يقتل منه وزن الدرهم بتجميد الروح وهو المسمى عندهم بالحردالة) هو الذي يذبح عند قصبه الادمى ويقوم مقامر الآدمي في ذلك الغيلة الصغار ،

ذكر العود الهندي واما العود الهندي فنجره يشبه شجر

DU CAMPHRE.

[ocr errors]

Quant aux arbres qui donnent le camphre, ce sont des roseaux semblables à ceux de nos contrées; la seule différence est que, dans les premiers, la partie comprise entre deux næuds, ou le tuyau, est plus longue et plus épaisse. Le camphre se trouve dans l'intérieur de chaque tuyau, et lorsque l'on rompt le roseau, on remarque dans la partie interne de tous les tuyaux, entre les næuds, un tuyau pareil de camphre. Le secret étonnant en cela, c'est que le camphre ne se forme dans ces roseaux qu'après que l'on a immolé à leur pied quelque animal; si on ne le fait pas, il n'y a pas de camphre. Le meilleur, appelé dans le pays alhardalah, celui qui a atteint le plus haut degré de froid, et qui tue un homme à la dose d'une drachme, en congelant la respiration, est le camphre près du roseau duquel on a sacrifié un être humain. On peut remplacer la créature humaine par de jeunes éléphants.

[ocr errors]

DE L'ALots INDIEN. .

L'aloès de l'Inde est un arbre qui ressemble au chêne, si

البلوط إلا أن قشرة رقيق واوراقه اوراق البلوط سواء ولا تمر له وهجرته لا تعظم كل العظم وعروقه طويلة ممتدة وفيها الرائحة العطرة واما عيدان نجرته وورقها فلا عطرية فيها وكل ما ببلاد المسلمين من شجره فهو متملك وأما الذي في بلاد الغار فاكثره غیر متملك والمتتك منه ما كان بقاقلة وهو اطيب العود وكذلك القارئ هو أطيب انواع العود ويبيعونه لاهل الجاوة بالاثواب ومن القاری صنف يطبع عليه الشمع واتما العطاس فانه يقطع العرق منه ويدفن في التراب اشها فتبقى فيه قوته وهو من أعجب أنواعه ،

se

ce n'est que son écorce est mince; ses feuilles sont exactement comme celles du chêne, et il ne produit point de fruits. Son tronc n'atteint pas un grand développement, ses racines sont longues, étendues au loin, et c'est dans cellesci

que uve l'odeur ou le principe aromatique. Les rameaux et les feuilles de l'arbre n'ont pas d'arome. Dans le pays des musulmans, tous les arbres d'aloés sont considérés comme une propriété; mais dans le pays des infidèles, la plupart sont abandonnés. Ceux qui sont regardés chez eux comme une propriété particulière, ce sont les aloès qui croissent à Kâkoulah, et qui donnent la meilleure qualité de bois d'aloés. Il en est ainsi pour ceux de Kamârah, dont - l’aloès est également d'une qualité supérieure; on le vend aux habitants de Sumatra pour des étoffes. Il y a aussi une espèce d'aloès kamâry qui reçoit des empreintes, à la manière de la cire. Quant à la variété nommée 'athás, l'on en coupe la racine, et on la cache sous terre plusieurs mois; elle conserve toutes ses qualités, et c'est une des meilleures sortes d'aloés.

ذكر القرنفل واما انتجار القرنفل فهي عادية ضخمة وفي ببلاد الغار اكثر منها ببلاد الاسلام وليست بمقتلة لكثرتها والمجلوب إلى بلادنا منها هو العيدان والذي يسميه أهل بلادنا نوار القرنفل هو الذي يسقط من زهره وهو شبيه بزهی النارنج وثمر القرنفل هو جوز بوا المعروفة في بلادنا بجوزة الطيب والزهر المتكون فيها هو البسباسة رايت ذلك كله وشاهدته ووصلنا إلى مرسى قاقاة فوجدنا به جهلة من النوك معدة للسرقة ولمن يستعصي عليهم من الجنوك فان لهم على کل جنك وظيفة ثم نزلنا من الجنك إلى مدينة قاتلة وي

(1)

DU GIROFLE.

Les girofliers sont des arbres séculaires très-gros; il y en a en plus grand nombre dans la contrée des infidèles que dans celle des musulmans; ils ne sont pas regardés comme une propriété particulière, à cause de leur grande quantité. Ce que l'on en importe dans nos pays, ce sont les bois (ou les écorces: sorte de cannelle giroflée); ce que les habitants de nos contrées appellent la fleur du girofle, ce sont les parties des fleurs qui tombent, et qui ressemblent à celles de l'oranger. Le fruit du giroflier est la noix muscade, connue chez nous sous le nom de noix du parfum. La fleur (ou plutôt l'enveloppe) qui s'y forme, c'est le macis. Voilà ce que j'ai vu de mes propres yeux. (Il paraît pourtant que, dans ces dernières lignes, l'auteur a confondu le giroflier avec le muscadier, et la noix du giroflier, ou ravendsara, avec la noix muscade.)

Nous arrivâmes au port de Kåkoulah et y trouvâmes un certain nombre de jonques préparées pour la piraterie, et aussi pour résister à ceux qui se révolteraient contre les habitants, dans les jonques. En effet, ceux-ci s'arrogent le droit à un certain payement ou tribut imposé à chaque jonque.. Puis nous quittâmes le vaisseau et entrâmes dans la ville de

بقانين آخرها مضموم ولامها مفتوح وفي مدينة حسنة عليها سور من حجارة منحوتة عرضة بحيث تسير فيه ثلاثة من الغيلة واول ما رأيت بخارجها الفيلة عليها الاجال من العود الهندي يوقدونه في بيوتهم وهو بقية للطب عندنا او

ثمنا هذا اذا ابتاعوا فيما بينهم واما للتجار فيبيعون أرخص للمد منه بثوب می ثياب الطن وي أغلى عندهم من ثياب الحرير والغيلة بها كثيرة جدا عليها يركبون ويجلون وكل انسان يربط فيلته على بابه وكل صاحب حانوت يربط في عنده يركبه إلى داره و تجد" وكذلك جميع اهل الصين ولاطا على مثل هذا الترتيب

(1)

Kakoulah, qui est belle, et dont le mur, en pierres de taille, est assez large pour permettre que trois éléphants y marchent de front. La première chose que je remarquai à l'extérieur de la ville, ce furent des éléphants chargés de bois d'aloès indien; les habitants le brûlent dans leurs maisons, car il vaut le même prix que le bois de chauffage chez nous, et même moins. Cela n'a lieu, à la vérité, que lorsqu'ils se le vendent entre eux; mais quand ils le vendent aux marchands étrangers, ils exigent un vêtement de coton pour une charge de bois d'aloès. Les étoffes de coton sont, chez ces gens, plus chères que celles de soie. Il y a dans Kåkoulah beaucoup d'éléphants; ils servent à porter les hommes ainsi que les marchandises. Tout le monde attache ses éléphants à sa porte; chaque boutiquier attache près de lui son éléphant, qu'il monte pour se rendre à sa demeure, et tous portent les fardeaux. Il en est ainsi chez les Chinois et chez les habitants de Khitha, ou Chine septentrionale. Ils en usent, au sujet des éléphants, exactement de cette manière.

[ocr errors]
« PrejšnjaNaprej »