Slike strani
PDF
ePub

اكثر الاوقات والذي يستعمله اهل مصر من أنواع الأدام لا يلتفت اليه بالمغرب ولان اكثر ذلك العدس ومص يطبخونه في دور راسيات ويجعلون علیه السيرج والبته وهو صنف من الجلبان يطبخونه ويجعلون عليه الزيت والقرع يطبخونه ويخلطونه باللبن والبقلة لمقاء يطبخونها كذلك وأعين اغصان اللوز يطبخونها ويجعلون عليها اللبن والنقاس يطبخونه وهذا كله متبشر بالمغرب لاكن اغنى الله عنه بكثرة اللهم والسمن والزبد والعسل وسوى ذلك واقا للخضر اقل الاشياء ببلاد مصر واما الفواكه فاكثرها مجلوبة من الشام وأما العتب فاذا كان رخيصا بيع عندهم

بيع عندهم ثلاثة أرطال

.

ments qu’emploient les Égyptiens, ne sont nullement considérés par les babitants de la Mauritanie; et ce sont pour la plupart : 1° les lentilles et les pois chiches, que les Égyptiens font cuire dans d'énormes chaudières, en y ajoutant de l'huile de sésame; 2° les becillå, qui sont une espèce de pois (en persan besleh, en italien piselli, ou petits pois); ils les font bouillir, et y ajoutent de l'huile d'olive; 3° les courges, qu'ils font cuire et qu'ils mélangent avec du lait caillé; 4° l'herbe potagère fade, ou le pourpier, qu'ils font cuire comme cidessus ; 5° les bourgeons, ou les jeunes pousses des amandiers, qu'ils font bouillir, et sur lesquelles ils versent du lait aigre; 6o la colocasie, que l'on se contente de faire bouillir. Tout cela est très-abondant dans les pays de Maghreb; ; mais Dieu a permis que les habitants s'en passassent, à cause de la grande quantité de viande, de beurre fondu, ou salé, de beurre frais, de miel, etc. qu'ils ont à leur disposition, Au reste, la verdure, ou les herbes potagères, sont ce qu'il y a de plus rare en Égypte; et les fruits y sont pour la plupart importés de la Syrie. Le raisin, quand il est à bon

و

بيع

من ارطالهم بدرهم نقرة ورطلهم ثنتا عشرة أوقية واما بلاد الشام فالفواكه بها كثيرة إلا أنها ببلاد المغرب ارخص منها ثمنا فان العنب يباع بها بحساب رطل من ارطالهم بدرهم نقرة ورطلهم ثلاثة ارطال مغربية واذا رخص بحساب رطلين بدرهم نقرة والاجاص يباع بحساب عشر اواق بدورهم نقرة واما الرمان والسفرجل فتباع لمبة منه بثمانية فلوس وي درهم من دراهم المغرب واتا رفيباع بالدرهم النقرة منها أقل ما يباع في بلادنا بالدرهم الصغير واما اللحم فيباع فيها الرطل منه من أرطالهم بدرين ونصف درهم نقرة فاذا تاملت ذلك كله تبين لك أن بلاد المغرب ارخص البلاد

marché, s'y vend au prix d'une drachme nokrah les trois livres d'Égypte, et la livre de ce pays est de douze onces.

Pour ce qui concerne les contrées de la Syrie, les fruits, il est vrai, y sont en abondance; mais néanmoins, dans la Mauritanie, ils se vendent à meilleur marché qu'en Syrie. En effet, dans cette dernière, le prix du raisin est d'une drachme nokrah pour une livre du pays, laquelle en fait trois du Maghreb. Quand il est à fort bon marché, le raisin s'y vend à une drachme pokrah les deux livres. Le prix des prunes est d'une drachme nokrah les dix onces; celui des grenades et des coings est, pour chaque pièce, de huit foloûs, ou oboles, ce qui constitue une drachme de Mauritanie. Quant aux herbes potagères, on en a moins en Syrie pour une drachme nokrah que dans notre pays pour une petite drachme. Enfin, la viande coûte en Syrie deux drachmes et demie nokrah pour chaque livre du pays. Or si tu inédites bien tout ce qui précède, il deviendra évident pour toi que les pays du Maghreb sont ceux où les

و

أسعارا وأكثرها خيرات وأعظمها مرافق وفوائد ولقد زاد الله بلاد المغرب شرفا الى شرفها وفضة الى فضلها بإمامة مولانا امیر المؤمنين الذی مد ظلال الامن في أقطارها واطلع شمس العدل في ارجائها وأفاض حاب الاحسان في باديتها وحاضرتها

الدنيا والدين وانا وطهرها من المفسدين وأقار بها رسیور اذكر ما عاينته وتحتقته من عدله وحله ونجاعته واشتغاله بالعم وتفهه وصدقته الجارية ورفع المظالم ، ذكر بعض فضائل مولانا ايده الله اما عدله فأشهرين

رعيته ان يسطری کتاب فن ذلك جلوسه للشتكين من

denrées alimentaires sont à meilleur marché, où les fruits de la terre sont en plus grande abondance, où les commodités et les avantages de la vie sont plus considérables.

Cependant, Dieu a augmenté encore la noblesse et le mérite de la Mauritanie, au moyen de l'imâmah, ou de la direction de notre maître, le commandant des fidèles, qui a répandu l'ombre de la sécurité dans ses provinces, fait surgir le soleil de la justice dans tous ses districts, pleuvoir les nuées de la bienfaisance sur ses campagnes comme sur ses villes, ou sur les nomades et les citadins, purifié le pays des gens criminels, et fait régner partout les lois de la justice humaine ainsi que les commandements de la religion. Je vais maintenant mentionner ce que j'ai vu et vérifié touchant sa justice, sa mansuétude, son courage, son zèle pour apprendre la science, et pour étudier la jurisprudence, les aumônes qu'il a faites et les injustices qu'il a supprimées.

DE QUELQUES-UNS DES MÉRITES DE NOTRE MAÎTRE

(QUE DIEU LE PROTÉGE ET LE FORTIFIE!). Pour ce qui concerne sa justice, elle est plus célèbre que tout ce que l'on pourrait écrire à son sujet dans un livre.

وتخصيصه يوم

الجمعة للساكين منهم وتقسيه ذلك اليوم بين الرجال والنساء وتقديمه النساء لضعفهن فتقرأ قصصه بعد صلاة الجمعة الى العصر ومن وصلت نوبتها نودي باسمها ووقفت بين يديه الكريمتين يمتها دون واسطة فان كانت تظلية عجل إنصافها او طالبة إحسان وقع إسعافها ثم اذا تيت العصر رئت قصص الرجال وفعل مثل ذلك فيها ويحضر المجلس الفقهاء والقضاة فيرة اليهم ما تعلق بالاحكام الشرعية وهذا شيء لمار في الملوك من يفعله على هذا التمام ويظهر فيه مثل هذا العدل فان ملك الهند عن بعض

[ocr errors]

Une des preuves

de cette vertu, c'est l'habitude de ce souverain de tenir exprès des séances pour écouter les plaintes de ses sujets. Il consacre le vendredi pour

les pauvres;

il divise cette journée entre les hommes et les femmes, en faisant passer d'abord celles-ci, à cause de leur faiblesse. Les pétitions des femmes sont lues après la prière du vendredi (ou de la fête), et jusqu'au moment de celle de l'après-midi. Chaque femme est appelée à son tour par son nom; elle se tient debout en la noble présence du sultan, qui lui parle sans intermédiaire. Si elle a été traitée injustement, la réparation ne se fait pas attendre; si elle demande une faveur, celle-ci arrive vite. Lorsqu'on a fait la prière de l'après-midi, on prend connaissance des pétitions des hommes, et le souverain en use à l'égard de ceux-ci comme à l'égard des femmes. Les jurisconsultes et les kâdhis sont présents à l'audience, et le sultan leur renvoie tout ce qui se rattache aux décisions de la loi. C'est là une conduite que je n'ai vu tenir d'une manière si parfaite, avec autant d'équité, par aucun souverain; car le roi de l'Inde a chargé un de ses émîrs de

أمرائه لاخذ القصص من الناس وتلخيصها ورفعها اليه دون حضور اربابها بين يديه واما حبه فقد شاهدت منه العجائب فانه ایده الله عني عن الكثير من تعرض لقتال عساكرة والمخالفة عليه وعن اهل الجرائم الكبار التي لا يعفو عن جرائمهم إلا من وثق بربه وعلم علم اليقين معنى قوله تعالى والعافين عن الناس قال ابن جرى من اعجب ما شاهدته من حلم مولانا ايده الله اني من تدوي على بابه الكريم في آخر عام ثلاثة وخسين الى هذا العهد وهو أوائل عامر سبعة وخسين لم اشاهد احدا أمر بقتله إلا من قتله

la fonction de recevoir les placets des mains du public, d'en faire un rapport succinct, et de l'exposer au souverain; ; mais ce dernier ne fait pas venir devant lui les plaignants ou les pétitionnaires.

Quant à sa mansuétude, ou douceur, c'est une vertu dont j'ai vu par moi-même des effets merveilleux; car ce sultan (que Dieu l'aide !) a pardonné à la plupart de ceux qui ont osé combattre ses troupes et se révolter contre son autorité. Il a fait grâce aussi aux grands coupables, aux auteurs de ces crimes que nul ne pardonne si ce n'est celui qui se confie en son Seigneur et qui connaît, de la science de la certitude (ou de science certaine; cf. Coran, cii, 5), le sens de ces paroles de Dieu dans le Coran : [Le paradis est préparé pour. . et pour ceux qui pardonnent aux hommes (chapitre 111, verset 128).

Voici ce que dit Ibn Djozay: «Parmi les choses étonnantes dont j'ai été témoin, relativement à la douceur du caractère de notre maître (puisse Dieu le protéger !) il y a que, depuis mon arrivée à son illustre cour, sur la fin de l'année 753 de l'hégire (commencement de février 1353),

, et jusqu'à ce moment, aux premiers jours de l'an 757 (vers

« PrejšnjaNaprej »