Slike strani
PDF
ePub

به

في القرصان الله من أقدت

وما خيرثغرد يكون برودا ترجع ذكر سلطانها وكان ملك غرناطة في عهد دخولي البها السلطان ابو الحجاج يوسف بن السلطان الى الولید اسماعیل ابن فرج بن اسماعیل بن يوسف بن نصر ولم القه بسبب مرض كان به وبعثت إلى والدته كرة الصالحة الفاضلة بدنانير ذهب ارتفعت بها ولقيت بغرناطة مجلة من فضلائها منهم

مجد الجماعة بها الشريف البليغ ابو القاسم مجید الحسيني السبتي ومنهم فقيهها المدرس الخطيب العالم ابو عبد الله محمد بن ابراهيم البيانية ومنهم عالمها ومقرئها الخطيب أبو

قاضی

اجد

و

C'est le THAGHR, ou la place frontière, dont les habitants sont aidés et secourus par Dieu. Or ce n'est pas le meilleur THAGHR, ou la meilleure bouche, celle qui n'est point fraîche. »

(On voit qu'il y a ici un jeu de mots, car thaghr signifie en même temps frontière, bouche, etc.)

DU SULTAN DE GRENADE.

Au temps où j'entrai dans cette ville, elle était gouvernée par le sultan Abou'l Haddjadj Yoûçuf, fils du sultan Abou'l Oualid Ismå'il, fils de Fardj, fils d'Isma'il, fils de Yoûçuf, fils de Nasr. Je n'ai pu le voir à cause d'une maladie qui l'affligeait; mais så mère, la noble, la pieuse et la vertueuse, m'envoya des pièces d'or, qui me furent très-utiles.

Je vis à Grenade plusieurs de ses savants, tels que: 1° le juge de la communion des fidèles en cette ville, le noble, l'éloquent Aboûl Kâcim Mohammed, fils d'Ahmed, äls de Mohammed, de la postérité de Hocaïn, et originaire de Ceuta'; 2° son jurisconsulte, le professeur, le savant prédicateur Aboů 'Abdallah Mohammed, fils d'Ibrâhîm Albayyâny, ou de Baena; 3° son savant et son lecteur du Co

(1) .

سعید فرج بن قاسم الشهير بابن لب ومنهم قاضي الجماعة

تد نادرة العصر وطرفة الدهر ابو البركات متد ابراهيم الى البلعبي) تدم عليها من الحرية في تلك الايام

الفقيه فوقع الاجتماع به في بستان الفقيه أبي القاسم محمد

بن عاصم واقنا هنالك يومين الكاتب لليد ابن عبد الله

في ذلك البستان وامتعنا

معهم وليلة قال ابن جري كنت الشيخ ابو عبد الله باخبار رحلته وقيدت عنه اسماء الاعلام الذين لقيهم فيها واستفدنا منه الفوائد العجيبة وكان معنا جملة من وجوه أهل غرناطة منهم الشاعر المجيد الغريب الشأن أبو جعفر اجد بن رضوان بن عبد العظيم جذامی

و

ran, ou professeur de lecture coranique, le prédicateur Aboů Sa'id Fardj, fils de Kâcim, connu sous le nom d'Ibn Lobb, ou fils de cæur; 4° le kâdhi de la réunion des fidèles, la rareté du temps, la merveille de l'époque, Aboú'l Baracât Mohammed, fils de Mohammed , fils d'Ibrâhîm Assalémy Albala'ba’y. Cedernier venait d'arriyer à Grenade, étant parti d'Almeriyyah, ou Almeria. Je me trouvai avec lui et fis sa connaissance dans le jardin du légiste Abou'l Kâcim Mohammed, fils du légiste et illustre secrétaire Aboû 'Abdallah, fils d'Assim, où nous restâmes deux jours et une nuit.

Ibn Djozay ajoute ce qui suit : « J'étais avec eux dans ce jardin, où le cheikh Aboû 'Abdallah nous a réjouis par le récit de ses voyages. Dans cette occasion, j'écrivis exactement les noms des personnages illustres qu'il avait vus pendant ses pérégrinations, et nous profitâmes de plus d'une manière de ce qu'il nous a dit d'admirable. Un bon nombre de notables de la ville de Grenade se trouvaient en notre compagnie ; parmi eux était l'excellent poëte, l'individu extraordinaire, Abod Dja'far Ahmed, fils de Rodhouan, fls d'Abdal'azhîm, de la tribu de Djodhâm. L'histoire de ce

(1)

(2)

وهذا الفتى أمره عجيب فانه نشأ بالبادية ولم يطلب العم" ولا مارس الطلبة ثم انه نبغ بالشعر الجيد الذى يندر وقوعه

(مل) من كبار البلغاء وصدور الطلبة مثل قوله ،

يا مي اختار وادی من بابه العين التي ترمه ته الباب شهادی بعدكم فابعثوا طيفكم يغلة

جع ولقيت بغرناطة شيخ الشيوخ والمتصوفين بها الغنية ابا على مر بن الشيخ الصالح الولى أبي عبد الله محمد بن الحروق واقت أيامها بزاويتة التي خارج غرناطة واكرمني أشت الاكرام وتوجهت معه إلى زيارة الزاوية الشهيرة البركة المعروفة برابطة العقاب والعقاب (2) جبل مطل على خارج غرناطة وبينهما

(3)

jeune homine est merveilleuse, car il a été élevé dans le désert, sans étudier la science, sans fréquenter les savants, ni les hommes lettrés. Pourtant, il s'est ensuite fait connaître par des poésies magnifiques, telles qu'en composent rarement les principaux d'entre les hommes éloquents et les chefs des littérateurs. En voici un exemple:

: 6 vous qui avez choisi mon cæur pour domicile, sa porte c'est l'ail qui le regarde.

Mon insompie après votre absence tenu ouverte cette porte. Or envoyez vos spectres avec le sommeil pour la fermer.

Je visitai encore à Grenade le cheikh des cheikhs, supérieur des sollfis, ou religieux contemplatifs dans cette ville, le jurisconsulte Aboů 'Aly 'Omar, fils du cheikh pieux et saint Aboû 'Abdallah Mohammed, fils d'Almahrollk, ou le brûlé. Je restai quelques jours dans son ermitage, situé au dehors de Grenade, et il m'honora excessivement. Puis j'allai en sa compagnie visiter la zãouiyah célèbre, vénérée du public et appelée Rabithat Alokáb, ou la station de l'Okáb (aigle noir, etc.). 'Okâb est le nom d'une montagne

(1)

(2)

نحو ثمانية أميال وهو تجاوز المدينة النيرة" الحرية ولقيت ايضا

بن الحروق بزاويته ابن اخيه الفقيه أبا الحسن علی بن اجد المنسوبة لليمام باعلى ربض) نجد من خارج غرناطة التصل

من الفقراء وبغرناطة بجبل الشبيكة وهو شيخ المتسببين(9)

فقراء التجم استوطنوها لشبهها ببلادهم منهم لاج ابو عبد الله السمرقندي ولاج أجد التبريزي ولحاج ابراهم القونوي ولحاج حسين الخراساني ولاجان على ورشید الهنديان وسواهم ثم رحلت من غرناطة إلى لحمة ثم إلى بتش ثم إلى مالقة ثم إلى حضن ذكوان وهو حصن حسن كثير المياه

مجلة من

qui domine l'extérieur de Grenade et qui est à la distance d'environ huit milles de cette cité; elle est tout près de la ville de Tirah, qui est maintenant déserte et ruinée. Je vis également le fils du frère dudit supérieur des soufis, le jurisconsulte Aboû'l Haçan 'Aly, fils d’Ahmed, fils d’Almahroûk, dans son ermitage appelé l'ermitage du Lidjám, ou de la bride. Il est situé dans le haut du faubourg de Nedjed, hors de Grenade, et qui est adjacent à la montagne d'Assabteah, ou du lingot. Ce personnage est le cheikh, ou supérieur des fakîrs, qui sont petits marchands, ou colporteurs.

Il y a dans Grenade un certain pombre de fakîrs étrangers, ou persans, qui s'y sont domiciliés, à cause de sa ressemblance avec leurs pays. Je nommerai parmi eux : 1° le pèlerin Abot 'Abdallah, de Samarkand; 2° le pelerin Ahmed, de Tibriz, ou Tauris; 3° le pelerin Ibrahim, de Kouniah, ou Iconium; 4° le pèlerin Hocaïn, du Khoraçân; 5° les deux pèlerins 'Aly et Rachid, de l'Inde.

De Grenade je retournai à Alhama, à Velez et à Malaga; puis je me dirigeai vers le château de Dhacouản, qui est

والاشجار والفواكه ثم سافرت منه إلى رندة ثم الى قرية بني رباح فانزلني شيخها ابوالحسن علی بن سلمان الريان وهو أحد گرماء الرجال وتضلاء الاعيان طعم الصادر والوارد وأضافني ضيافة حسنة ثم سافرت الى جبل الغق وركبت البحري الجفن الذي جرت فيه اولا وهو لاهل اصیلا فوصلت الى سبتة وكان قائدها

منصور اذ ذاك الشيخ ابو مهدی عیسی بن وقاضيها الفقيه ابو مجد الرجندری" ثم سافرت منها إلى اصيلا واقت بها شهورا ثم سافرت منها إلى مدينة سلا تتم سافرت من سلا فوصلت إلى مدينة مراكش وفي من اجل المدن فسية الارجاء متسعة الأقطار كثيرة للخيرات بها المساجد العلمة مسجدها الاعظم المعروف بمسجد الكتبيين

ليان بن

[ocr errors]

و

beau , abondant en eaux, en arbres, et en fruits. De là j'allai à Rondah, puis au bourg des Bénoû Riyâh, où je logeai chez son chef, Aboů'l Haçan 'Aly, fils de Soleïmân Arriyâhy. C'est un des hommes les plus généreux et un des notables les plus éminents; il donne à manger à tous les voyageurs, et il me traita d'une façon très-hospitalière. Étant retourné à Gibraltar, je m'embarquai sur le même navire qui m'y avait transporté, et qui appartient, ainsi que je l'ai dit, aux armateurs d'Arzille. J'arrivai à Ceuta, dont le commandant était alors le cheikh Aboû Mahdy 'iça, fils de Soleimån, fils de Mansoûr; son juge était le jurisconsulte Aboll Mohammed Azzédjendery. De Ceuta je me rendis à Arzille, où je résidai quelques mois; puis j'allai à Salé, d'où je partis, et arrivai ensuite à la ville de Maroc. ,

C'est là une des plus belles cités que l'on connaisse; elle est vaste, occupe un immense territoire, et abonde en toutes sortes de biens. On y voit des mosquées magnifiques, telles que sa mosquée principale, appelée la mosquée des libraires.

« PrejšnjaNaprej »