Slike strani
PDF
ePub

222.

-

-

Bilâl, l'Abyssin, mouēzzin , ou crieur

III, 22. Détails, 22 et suiv.
de Mahomet, I, Son sé. IV, 448.
pulcre à Damas, ibid. A Si- Bolghår, ville, II, 398, 399, 402.
nope, II, 349, 350.

Boliânah , ville d'Afrique, IV, 327.
Bircat Alhabech, oul'étang des Abys- Boloûdhrah, ville de l'Inde, III,

sins, à l'extérieur du Caire, IV, 362, 367.
431, 466 (notes).

Bône, ville, I, 19.
Bircat Almardjoûm, ou l'étang du Bordj Boûrâh, localité de l'Inde,
lapidé, 1, 4.1.

IV, 23.
Bircat Almo'azzham, ou l'étang d’Al- Bordoûr, ou Bouldoûr, ville, en

mo'azzham , station, I, 259. Asie Mineure, II, 265, 266.
Il doit son nom au roi Almo'az. Borghály, pour Bolghâry, cuir de
zbam, un des petits-fils d’Ayyoûb, cheval, etc. II, 445.
ibid.

Borhân eddîn, religieux, en Chine,
Bircat Ziza , ou l'étang de Ziza, I, I, 38.
255.

Borhân eddîn , fils d’Abdalhakk,
Birguy, Birkeb, ou Birgheh, ville juge, I, go.

Anecdote à son
de l’Asie Mineure, II, 295-298. sujet, 90, 92.

Son sultan, 298 et suiv. Borbân eddîn, fils d'Alfarcah, ou
Anecdotes, 305-307.

d'Albarcah, professeur, à Damas,
Bîr Mallâbah, ville, II, 36.

I, 213; III, 252.
Bithiâs (Le château de), à Alep, I, Borhân eddin, petit-fils d'Acchå-
153, 156.

dhily, par sa mère, et kâdbi sup-
Boctomoûr, l'échanson, émir, I, pléant dans la mosquée de Sâlih,
85.—Sa mort, II, 249.-- Anec-

au Caire, I, 91.
dote à ce sujet, 249, 250. Borbân eddîn al'adjémy, le prédi-
Bodd Fattan, ville de l'Inde, IV, cateur, cheikh éloquent, à la

87. — Elle est babitée surtout Mecque, 1, 357, 358.
par des brahmanes , ibid. - Anec- Borhân eddîn ala'radj, ou le boi-
dote, 87, 88.

teux, religieux d'Alexandrie, I,
Bodjâh (Les Ababdeh actuels, et les 37. — Anecdote à son sujet, 38;
Blemmyes de l'antiquité), 1, 110,

III, 102, 1

135.
111; II, 161, 162, 251, 252. Borbân eddin alcâzéroûny, cheikh
Bogbrah, unémîr de l'Inde, III, 231. éminent, à Tseu-thoung, IV,
Boghrâs (Pagræ), forteresse, I,

271. Son ermitage, ibid.
263, 165.

Borbån eddîn aldja'bary, profes-
Boghthak , sorte de bonnet, ou de seur, etc. à Hébron, 1, 116.

petite tiare, II, 379, 388. Borhân eddîn almaoussily, juge su-
Bohairah (Al), province, ainsi nom prême, à Mâridîn, JI, 145.

mée du Bohairah, ou lac Maréo. Anecdote à son sujet, 145-147.
tis, I, 49.

Borhân eddin almisry, juge, à Al-
Bohloûl, le Choûl, II, 89. - Sa merkab, en Syrie, I, 183.
générosité, ibid.

Borhân eddîn assåghardjy, prédi-
Bobroûz, vice-amiral, à Sumatra, cateur célèbre, III, 255. - Pré-

sent qu'il reçut de la part du roi
Bois de brésil, dans le Malabar, de l'Inde, ibid. — Détails sur ce
99. -

Dans l'ile de Ceylan, personnage, IV, 220, 221. —
166.

Il est à la tête de tous les musul-
Bokbâra , ville, 1, 173, 174, 291; mans qui se trouvent à Pékin et en

IV, 229

[ocr errors]

Chine, et il porte le titre honori Boûchendj (La plaine de), dans le
fique de Sadr aldjihán, ou le Khorấcân, III, 68.

prince du monde, 296, 299, 304. Boûda, un des principaux villages
Borhân eddîn asséfákocy, savant,

du
pays

de Taouât, IV, 447.
au Caire, I, 92.

Curieux détails, ibid.
Borbân eddin Ibrâhîm alandalocy, Boülját, parasols, dais, etc. III,

jurisconsulte, à Koûs, I, 107. 386, 464 (notes); IV, 308.
Borhân eddîn Ibrahim almisry, pro. Bougie, ville, I, 16.

fesseur de lecture korânique, à Boûly, ou Boli, ville de l'Asie Mi-
la Mecque, I, 358.

neure, II, 336 et suiv.

Vers,
Borbân eddin Khodhâouend Zâdeh, 338.

III, 375. - Son entrée dans le Boûrkhány, un mets, chez les Turcs
palais du sultan, etc. à Dibly, ou les Mongols, II, 365.
375 et suiv.

- Nommé 394. Boursa , ou Brousse, ville, II, 317,
Borlos, ville et canton, I, 57, 58. 318. - Source d'eau thermale,

Anecdote et vers sur les habi. ibid. Anecdote, 319-321. -
tants de Borlos, 58, 59.

Sultan, 321, 322.
Borloû (Boialu?), petite ville de Bouzah, boisson, sorte de bière, II,
l'Asie Mineure, II, 340 et suiv. 367, 370.
Son émîr, ibid.

Boûzoun Oghly, cousin du sultan
Boronthaih, vice-roi dans la pro Thermacharin, III, 39. — Il est

vince de Ghaznah, III, 42. nommé roi de la Transoxane,

Sa haute stature, ibid. 83,87,88. 40.— Détails, 4 1 et suiv.-llest
Bors, village situé dans l'Irâk, entre hai par les musulmans, 47.- 11

Hillab el Baghdâd, 1, 231. est vaincu et étranglé, 49.
Bosra, ville, I, 254, 255.

Brah

es, IV, 51. Usages,
Bostoû, ou cent mille cauris, aux ibid. - Nommés, 170.

Maldives, IV, 122, 163, 210. Brûlement, ou crémation volontaire,
Boûch, ville, I, 95. - Son lin, ibid. chez les Indiens, III, 136-141.
II, 254.

Burabrah , prince hindou , III, 335.

с

Ca'bah, ou maison carrée, I, 300, Cacbloù Khân, émîr, dans le Sind,

305. -- Description, 307-312, I, 424, 435 (notes), 125; III,
434 (notes).

115, 203 et suiv. 321, 322. -
Ca'b Alabbâr, I, 222. Son tom-

Son soulèvement et sa mort, 322-
beau à Damas, ibid.

325.
Câbarab , ville dans le Soûdân, IV, Gacira, ou Cacirou ( Scirpus Kysoor,
395.

Rox.), fruit de l'Inde, JII, 129.
Câboul, ville ruinée, III, 89.- Ce Cadjarrâ, station dans l'Inde, IV,

n'est plus qu'un village, habité 39, 40.

par les Afghans, ibid. go. Cafa, ou Caffa, ville du Kiptchak,
Cacam, en chinois hoa-hang, nom ou Russie méridionale, II, 357.

que l'on donne aux petits vais Anecdote, 357, 358. — Nom-
seaux de la Chine, IV, 91. mée, 382.

Description, ibid. et suiv.95,103. Cafàly Karás (pour Kepaah, ou
Cachghar (Le pays de), on Cách chef), II, 4212
khar, III, 23.

Cafály Nicolas, le Grec, II, 418,419.

Cafoûr (L'eunuque) acchorbdår, ou Camål (La porte de), a Dihly, III,
l'échanson,, dans l'Inde, IV, 6. 149.
Sa mort, 7:

Camal eddin, fils d'Azzamlécâny,
Câsoûr almuhurdâr, ou le gardien le châfi'ite, grand juge, à Alep,
du sceau, un émîr de l'Inde, III,

J, 157

Vers sur ce person-
208.- Sa mor!, 209.

nage, 157, 158, 159.
Caftår, ou hyène, IV,36.— Femmes Camål eddîn 'Abdallah, d'Ispahân,

qui sont ainsi nommées dans cheikh de l'islamisme, à Tseu-
l'Inde, 36 et suiv.

thoung, IV, 270
Cahf, château, en Syrie, I, 166. Camål eddîn 'Abdallah , fils d'Ibra-
Câhil (Les fils de), II, 161, 162, hîm, fils d'Abdallah, etc. I, 253.
252.

Camål eddîn 'Abdallah alghary,
Cábor, ville d'Afrique, IV, 445. savant et pieux cheikh, à Dihly,
Cailoûcary, ville du pays de Thaoua III, 159, 160.-Anecdote, 160,

licy, IV, 249. Cette ville est 161. Curieux détails, 445,
gouvernée par la princesse Ordou 446.
djâ, fille du roi de la contrée, Camâl eddîn alachmoûny, almisry,
ibid.

juge, à Saidâ, en Syrie, I, 133.
Caiouâniyah, nom qu'on donne, dans Camål eddîn albidjnaoury, substi-

l'Inde, aux hommes qui portent tut d'Ibn Bathoûthah dans la ju-
les tentes des voyageurs, etc. sur dicature de Dibly, III, 403.

leurs épaules, III, 415, 427. Camâl eddîn, almérâgby, pieux
Caire (Le), ville, I, 67-94.- Vers, cheikh, à Jérusalem, 1, 125.

68.- Mosquée, colleges, etc. 70. Camâl eddin, Sadr aldjihân, grand
74.- Cimetière, etc. 7 å et suiv. juge de l'Inde, III, 143,- Ori-

Nil, 77-80. -- Pyramides et ginaire de Hånsy, ibid. — Il est
Berbas, 8o et suiv,

Sultan,

appelé Camål eddin Mohammed,
83 et suiv. — Émirs, etc. 85 et fils de Borhån eddîn, alghaznaouy,
suiv. 111, 126,229; II, 254; IV, et surnommé Sadraldjihán, grand
323.- La peste noire et ses ra juge de l'Inde et du Sind, 161.
vages dans cette ville, ibid. Nommé, 215, 216, 229, 260,
Nouveau sultan, 324. - Nom 280, 287, 289,459 (notes), 292,
mée, 326.

393, 410.
Calakhy (Al), peut-être du grec Camâlpoúr, ville de l'Inde, III, 324.

dyddoxov, sorte d'aloes, dans l'ile Détails cruels, 324, 325.
de Ceylan, IV, 166, 167. — Il ne Câmaroll (Les montagnes de), ou
ressemble pas au kamâry, ni au le

pays

d'Assam, IV, 215, 216,
kákouly, 167.
Calaky, nom que l'on donne, dans Cambaie, ou Kinbâyah, ville de

les îles Maldives, au vizir su l'Inde, 1, 364,367; II, 177; III,
prême, IV, 133.

244, 279., - Description, IV,
Calenboû, ou Colombo, grande 53-57. - Edifices superbes, 53

ville dans l'île de Ceylan, IV, 185. et suiv. - Hommes pieux et gé-
Calicut, ville de l'Inde, II, 177, néreux, 57

196; IV, 77. — Description, 88 Camphre, à Java et à Sumatra, IV,
et suiv.

Son sultan, 89. 241.
Nommée, 257, 310,

Canbîl, château, dans l'Inde, III,
Callâcah , ou four à chaux, nom d'un 346.

sanctuaire, à Damas, I, 211. Canbilah, ou le roi de Canbîlah,

222.

112.

ibid.

-

Åbâd,

prince hindou, III, 318 et suiv. drie, I, 45. Anecdote à son

Sa mort, 320. — Nommé, 336. sujet, 45, 46, 47.
Canbilah (Le pays de), dans l'Inde, Caranbah,ou les noix de coco vertes,
III, 318, 319.

aux Maldives, IV, 119.
Canborny, ville du Soûdân, IV, 419. Carcaddan, voyez Rhinocéros.
Candacal, région des Maldives, Iỹ, Carcary (Al), un sultan des Ber-

bers, IV, 445.
Cannaloûs, groupe d'îles, région Cárémy, nom que l'on donne, en

ou climat, de: Maldives, IV, 111, Égypte, à une certaine classe de
455 (notes), 135, 208.

riches marchands, IV, 49, 259.
Cannelle et cannelliers, dans le Ma. Carîm eddîn, juge à Moltân, III;
labar, IV, 99.

Dans l'île de 323. Sa mort violente et
Ceylao, 166.

cruelle,
Canoge, ou Kinaoudj, ville de l'Inde, Carkh, un faubourg de Baghdad,

III, 144, 345, 347. — Descrip II, 104.
tion, IV, 25 et suiv.

Caroûn, ou fleuve Bleu, II, 23, 24.
Canton, ville, voyez Sin Calân.

- Vers, ibid.
Caoucaou , ville dans le Soûdân, IV, Cârsakhoû, ville dans le Soûdân.
395, 426. Description, 435. IV, 395, 396.- Anecdote, 396.

- On se sert ici de cauris, au Cârzy, ville, IV, 31.
lieu de monnaie, ibid. Nom- Catacah, ville et partie de Daoulet
mée, 438.

voyez

Daoulet Åbâd.
Câouiyah, ou Gheïwa, ville, en Catcar, palissade, dans le Ma'bar

Asie Mineure, II, 326 et suiv. ou Coromandel, IV, 193, 194.
Caoulem, ou Coulan, ville de l'Inde, Cathîb (Al) Alahmar, ou la colline

Description, IV, 99 de sable rouge, lieu, I, 227.
et suiv. Richesse de ses négo- Cavernes (Les sept), endroit dans
ciants, 100. — Son sultan, 100, l'île de Ceylan, IV, 178.

- Nommée, 309 et suiv. Cawrestâu, petite ville, II, 239,
Gaoun (Al), ou le trésor invisible de 240; IV, 31.
Dieu, II, 242; IV, 222.

Câzéroûn, ville, II, 89.
Caouthar, fleuye du Paradis, 1, 68, Ceuta, ville de la Mauritanie, IV,

205. Nom d'un chapitre du 353, 374. Son comman-
Korån, 205.

dant, etc. 374.
Caouthariyah (Al), I, 205. Ceylan (L'ile de), IV, 165-185.
Câouy, ou Goa , ville de l'Inde, IV, Du sultan de Ceylan, 167. –

Pèlerinage pour visiter le pied
Cara, ou Corrah , ville située au bord d'Adam, 170 et suiv. - Du sul-
du Gange, III, 177,

181.

tan de Conacâr, 173. – Des
Carac, château fort, I, 183.-Des pierres précieuses, ibid. - Les

cription, 255. - On l'appelle le singes, 175 et suiv. - Sangsues
Château du corbeau, ibid. féroces, 178.-- Du pic d'Adam,
Nommé, 256, 278.

179. — Le pied d'Adam, 181.
Carac Noûh, ou Carac de Noé, lieu Arbre singulier, 183 et suiv.
en Syrie, I, 133.

Chabbah , ville de l'Omân, II, 229,
Carâïdoû, groupe d'îles, ou ré 455 (notes); 1V, 31.

gion des Maldives, IV, 11,455 Châdhily (Al), santon, voyez Abou'l-
(notes).

haçan acchadhily.
Caraky (Al), gouverneur d'Alexan- Châdy Khân, fils du sultan de l'Inde,

II, 177

101.

57, 58.

-

1

'Alà eddîn Mohammed Cbâh al Camål eddîn, Sadr aldjihân, III,
khaldjy, III, 186.-On le prive 143. Sa mort à la Mecque,
de la vue et on l'emprisonne, ibid.

289. - On le décapite, 193. Chams eddîn (L'imâm), à Tchan-
Chaf' el Ouitr, sortes de prières, dîry, IV, 42.
1, 390; II, 399.

Chams eddin, fils d’Abdallah , fils
Châh (La porte de), à Dihly, III, de Témâm, I, 253.
149.

Chams eddîn, fils d'Adlân, célèbre
Châh, nom du commandant des châsi'ite, au Caire, I, 91.

mamloûcs, à Amroûbâ , III, 439 Chams eddîn, fils d'Alkafsy, juge,
et suiv.

à Damas, I, 214, 215.
Châb Afghân, émîr de l'Inde, III, Chams eddîn, fils d'Annakouîch,
362. - Sa révolte dans la pro-

almisry, un des chefs des hommes
vince du Sind, et sa fuite, ibid. blancs, à Mâlly, IV, 397, 398.
Châh Bec, sultan de Ghérédai Boûly, Chams eddin, fils d'Arrédjihâny, a
ou Kérédeh, II, 339.

'Alaia, II, 257.
Chahbâ (Al), ou la Grise, nom de Chams eddîn, fils de Bint Attin-

la forteresse d'Alep, I, 148. nîcy, un savant d'Alexandrie,
Vers à son sujet, 149.151. I, 36.
Nommée, 156, 157; II, 144. Chams eddin, fils du sultan Nâcir
- C'est aussi le nom de la for eddîn, fils du sultan Ghiyâtb ed-
teresse de Mâridîn, 143.- Vers, dîn Balaban, roi du Bengale, III,
ibid.

210, 462 (notes).

Sa mort,
Chahrallah, frère d'un émir de

l'Inde appelé 'Ain almoulc, fils Chams eddîn, fils du Nakib, ou du
de Mâhir III, 342.

chef, grand juge, à Tripoli de
Chaibah (Bénou), I, 309, 310, Syrie, I, 139.
394, 402.

Chams eddîn, fils de Tadj al'ârifîn,
Chaibâny (Al), prédicateur, à Sî ou le diadème des contempla-

wacitân, ou Sihwan, III, 104. tifs, pieux cheikh, dans l'Inde,
Chakachik, et au singulier Chikchak, III, 307

- Son histoire, son
sorte de moineau, II, 217; IV, emprisonnement et sa mort,
413.

307-309; IV, 6,
Châliyât, ville de l'Inde, II, 177; Chams eddîo, petit-fils du vizir Tâdj

IV, 109. — Ses étoffes, ibid. eddin, fils de Hinnâ, I, 92.
Challir, sorte de galère, IV, 107. Chams eddîn, Abou 'Abdallah Mo-
Châm, lieu hors de Tibria, II, 129. hammed, fils de Djâbir, fils de
Chamákh (Panicum colonum), Hassan, alkaïcy, alouâdiáchy (ori-

pèce de millet, dans l'Inde, III, ginaire de Guadix) et habitant à
130, 131.

Tunis, savant voyageur, I, 190.
Chameau (La journée du), II, 15. - Ce qu'il dit sur Damas, 190,
Chami'âniyah (Al), nom d'un cou 191.
vent, à Damas, I, 210.

Chams eddîn addhahaby, savant, à
Châmir, fils de Darrâdj, alkhasâdjy, Damas, III, 252.

chef d'une caravane, II, 1. Chams eddîn addimachky, le han-
Chams eddîn, gouverneur de Mo balite, jurisconsulte et prédica-
piat Ibn Khacîb, 1, 100.

teur, à Kérédeh, ville de l'Asie
Chams eddin, originaire de Hânsy, Mineure, II, 339.

et frère du grand juge de l'Inde Chams eddîn alandocâny, philo-

210; IV, 213.

« PrejšnjaNaprej »