Slike strani
PDF
ePub
[ocr errors]

2 2 2

D
Dâdâ Émîr 'Aly, cheikh vénérable, Dâoûd, fils de Kothb almoulc, un

à Kasthamoúniyah, II, 343. émîr de l'Inde, III, 349.
Daghîm (Les), peuplade d’Arabes, Dâoûd atthây, II, 49.- Son tom-
1, 109; II, 253.

beau à Baghdâd, 13.
Daknoû, boisson en usage dans le Daoulécah, émîr, à Sumatra, IV,
Soûdân, IV, 434.

230, 233, 234.
Damas, ville, I, 187-254. Vers Daoulet Âbâd, ville considérable,

sur Damas, 190 et suiv. Des dans l'Inde, I, 425, 427; III,
cription de la célèbre mosquée 182, 191, 369. - Description,
des Bénou Omayyah, 197 et suiv. IV, 46-51. - Cette ville est di-

- Imâms, ou chefs de cette mos visée en trois parties, 46.- Ca-
quée, 210-212. Professeurs tacah et Douaiguîr, ibid. - Rats
et maîtres de ladite mosquée, énormes, 47 et suiv. La tribu
212-214. Kâdhis, à Damas, des Mahrattes, 48, 49.

Dé-
214-218. Colléges, 218-221. tails, ibid. Le marché des
Portes, 22). Vers, ibid. chanteurs, 50, 51.

Mausolées et lieux de Daoulet Châh , nommé aussi Bedr
pèlerinage, à Damas, 222-229.

eddîn, un émîr de l'Inde, III,
Faubourgs, 229-230. — Le 327. Sa mort, 334. Le
mont Casius, etc. 230-233. sultan de l'Inde l'appelait mon
La colline bénie, etc. 233-237. oncle, ibid. 419.
- Fondations pieuses, etc. 237- Daoulet Châh, fils du chérif 'Aly, à
248.-- Anecdote à ce sujet, 238. Mechbed Arridha, et ensuite fixé
La licence d'enseigner, etc.

dans l'Inde, III, 78.
248 et suiv. IV, 315 et suiv. Daoulet Khaneh, ou la maison du
Grande disette, 316, 317. bonheur, nom d'un vieux palais,
Anecdote, 317, 318.- La peste à Dihly, III, 166.

noire et ses ravages, 320. Dår, ou salle d'audience, aux îles
Damiette, ville, 1, 59-65; IV, 322. Maldives, IV, 132.
Dâniál, religieux contemplatif, à Dâr atthama', lieu de l'Afrique sep-

Khondjopål, II, 242.- Son tom tentrionale, IV, 448.
beau, ibid.

Dâra , ville, non loin de Mâridin,
Daniel, ou Dâniâl, le Persan, pieux II, 142.

cheikh, I, 325; II, 153. Dar'ah, localité d'Afrique, IV,378.
Daouah, ou le tiers d'un mille, la Dárány, sorte de sel, II, 231.

poste des courriers à pied, dans Dârayâ, village, près de Damas,
l'Inde, III, 95, 96, 144, 145, I, 226.

Dâr Sérâ, nom du palais du sultan,
Dâoûd, sultan de Couloua, II, 195. à Dihly, III, 217
Son avarice, ibid.

David, le roi d'Israel, I, 69, 269, 270.
Dâoûd, souverain des îles Maldives, Débiziyah (Al), étoffes d'Arménie,

IV, 154. - Il était le petit-fils 1, 163, 433 (notes).
du sultan Ahmed Chénoûrâzah, Decht Arroúm, ou la plaine des Ro-
ibid.

mains, II, 52.
Dâoûd, fils d'Aly, gouverneur de Déherd, ou général de l'armée, aux

Balkh pour les Abbácides, III, 6o. îles Maldives, IV, 139.

191 et suiv.

Deh Fattan, ville de l'Inde, IV, 84 suiv.-Femmes qui n'ont qu'une

et suiv. Bain, ou bassin très seule mamelle, 162. — Carieux
vaste, 84. — Mosquée, ibid. détails, 164.

Arbre extraordinaire, 85-87. Dhiya almoulc, fils de Chams al-
Deir Alfâroús, I, 183.

moulc, un émîr de l'Inde, III,
Deir Aitbîn, Meu et monastère, I, 338, 339.
94, 95.

Dhiyâ eddîn, Abou’nnédjib, assoh-
Délås, ville, I, 95.- Son lin, ibid. rawerdy, grand cheikh, II, 48.
et 96.

Dhiyâ eddîn assimnâny, juriscon-
Demenhoûr (Timenhor), ville, en sulte vénéré dans l'Inde, III,
Égypte, I, 49; IV, 323.

294, 295.
Demourthâch, fits d'Aldjoûbân, I, Dhiya eddîn, Khodhâouend Zadeh,

172. Sa mort, ibid. II, 121. III, 374. Son entrée dans le
Déouádéouiyah, ou coureurs, dans palais du sultan, etc. à Dibly,
l'Inde, III, 416,427.

ibid. et suiv. 394. - Le sultan
Derwazeh Disboúl, ou la porte de de l'Inde le nomme émir dâd, ou

Disboûl, II, 24, 453 (notes). commandant de la justice, 400.
Dhacouân (Le château de), en Es -Ses fonctions, son traitement,
pagne, IV, 373, 374.

etc. ibid. et 401.
Dhâr, ville de l'Inde,

voyez

Zhi Dhoû'lholaifah, mosquée située à
hâr.

cinq milles de distance de Mé-
Dbât al'alam, nom d'un puits, I, dine, I, 294.
295.

Dhoû'lkefl, I, 231.
Dhát Alkoucoûr, ou ville qui possède Dhoû Thouwa, vallée, I, 332.

des palais, voyez Ma'arrah. Dhoarah, sorte de millet, II, 197.
Dhật Haddj, station, I, 257. Dibâlboûr, ou Débalpoúr, ville du
Dhibat Almahal, ou les îles Mal Sind, III, 200, 202.
dives, II, 92, 207, 209; IV, 29. Dibis, espèce de sirop, I, 186.

Les femmes, ibid.- Descrip- Dihkân assamarkandy, le roi du bé-
tion, uoet suiv.-Le mot Dhi rid, ou de la poste, à Moltân,
bah est l'altération du sanscrit

III, 118.
douipa, ou île, 110. - Ces îles Dibly, capitale du pays de l'Inde, I,
sont divisées en régions, ou cli 292,364, 367, 425;11, 6, 135;
mats, 111.-Énumération, ibid. II, 145. - Description, 146-
- Nourriture des habitants, 112. 161. – Mur de Dibly, 148.

- Particularités sur une espèce Portes, 149.- Mosquée princi-
de poisson, ibid. - Arbres, 1 13. pale, 150 et suiv. Bassins,
Curieux détails, ibid. - Ha 154, 155.

Lieux de pèleri-
bitants et demeures, 114 et suiv.

Savants et hommes
-Commerce, etc. 120.-

. - Mon de bien, 157 et suiv. Récit
naie, consistant en cauris, 121. de la conquête de Dibly, et no-
Encore les femmes des Mal-

tice sur les rois qui s'y succédè-
dives, 122. —
Parures, 123. rent, 261-216.

Disette, et
Singuliers détails, 124 et suiv. tristes détails à ce sujet , 372 et

Conversion de ces îles à l'is suiv. - Distribution de vivres,
lamisme, 126-130. - La souve ibid. IV, 310.
raine des Maldives, 130-131. Dilchâd , ou caur joyeux, nom d'une
Cérémonial, 132. Armée, princesse, II, 122, 123. Elle
ibid. – Fonctionnaires, 133 et est fille de Dimachk Khodjah,

nage, 156.

.

-

fils de l'émîr Aldjoûbân, ou Al- Djam', voyez 'Arafah.
tchoûbân, IV, 314.

Djam, ville, IN, 67. - Descrip-
Dilchâd albindy, religieux, I, 53; tion, 75.
IV, 21.

Djamarât, ou Djimår, I, 400, 401.
Dil Dînéoueh, bourgade, dans la Djambou, ou Tchoumoûn, arbre et

montagne de Sérendîb, IV, 183. fruit (Eugenia Jambu), II, 191;
Dimachk Khodjab, fils de l'émîr III, 128; IV, ud.

Aldjoûbân, II, 116, 118. - Sa Djamîl et Bothaïnab, les deux amants
mort, 119.

célèbres, I, 410.
Dînawer, ville dans l'ile de Cey- Djammâz (Les), I, 26.
lan, IV, 184, 185.

Djânâtah (Les montagnes de), en
Dînawéry (Al), nom d'un ermitage, Mauritanie, IV, 351.
à Idhedj, II, 30.

Djanbiyah, ou poignard, I, 354.
Dirakht acchéhâdah, ou l'arbre du Djandår (Les), gens du guet, ou

témoignage, à Deh Fattan, dans gardes du sultan, etc. II, 64,
l'Inde, IV, 85-87.

127, 154, 174, 175.
Dirakht Réwân, ou l'arbre mar- Djandîry (Le pays de), ou Tchan-

chant, au pied de la montagne dîry, dans lode, III, 196,361.
de Sérendîb, IV, 183, 184, 457 (La ville de), IV, 41 et suiv.
(notes).

Ses savants, 42.
Dis, sorte de jonc (Ampelodesmos Djani Bec, fils de Mohammed Uz-
tenax), II, 193.

bec Khân, et de la reine Thai-
Disboůl (Porle de), II, 24, 453 thoghly, II, 383, 385, 389, 397
(notes)

et suiv.
Djabalah" (Gabala), ville, 1, 172, Djanîb (AI), ou Alkhobaib, source
173, 178; II, 254.

d'eau et station, II, 253.
Djabal azzân, ou la montagne des Djaouâd (Al), surnom de Mohani-
chênes, I, 16.

med, le neuvième imâm, II,
Djâbiyah (Al), lieu près de Damas, 108. - Son tombeau à Baghdâd,
I, 221.

. ibid.
Dja'far, de Taouật, personnage dis- Djaouâd (Al), fils du sultan de Kas-
tingué, IV, 645.

thamoûniyah, II, 345.
Dja'far, fils de Mohammed, almes- Djâouély (Al), émir illustre, a Gazza,

soûfy, à Tacaddå, IV, 438. I, un
Dja'far assâdik, III, 82.

Djaouthary, le cheikh, ou le chef
Djâguer, nom d'un navire indien, des Hindous, III, 388.
IV, 59.

Djaouzah, village dans l'Inde, III,
Djålansy, prince hindou, IV, 58. 398.

Il est le sultan de Kandahâr, Djathal, cousin germain du roi de
ville maritime, ibid.

Mally, IV, 419, 465 (notes).
Djalbah (gelve), sorte de grande Djébercâouân, bourgade dans la

barque, ou gondole, II, 158. montagne de Sérendîb, IV, 182,
Djâlesty, grand amiral, à Calen 183.

boll, ou Colombo, dans l'île de Djédid (Al), station et source d'eau,
Ceylan, IV, 185.

II, 252.
Djaliky (Al), émîr, I, 261. Djeichâny (La chapelle funéraire
Djaloûl, cheikh et guerrier, dans du), près de Dibly, III, 180.
l'Inde, III, 367. - Sa mort, Djeihấn, ou Djeïhoûn (Oxus), fleuve,
ibid.

1, 78, 79; III, 5, 22, 58.

[ocr errors]

183.

Djeiroûn, quartier de Damas, I, Djélâl eddin attibrizy, on acchi-
194, 207, 209.

râzy, santon dans les montagnes
Djelâl eddîn, sultan de Lâr, II, 241. de Câmaroû, c'est-à-dire dans le

Il est d'origine turcomane, pays d'Assam, IV, 216. - Dé-
ibid.

tails sur ce personnage, 216,
Djelål eddîn, connu sous le nom 217

Miracles, 217-22 2.
de Maoulând, ou notre maître, Sa mort, 222. — Nommé, 287.
cheikh illustre, et chef d'une Djélâl eddîn, Firoûz Châh alkhal-
confrérie, II, 282.

Son mau-

djy, roi de l'Inde, I, 363; III,
solée à Koûniyah, ibid. — Son

179.

Il est nommé sultan de
histoire, 282-284. Le livre l'Inde, 180. Son histoire,
appelé Mathnawy, 283, 284. 180-183. Sa mort violente,
Djélâl eddîn , juge et chérif, à Mech-
hed Arridha, et plus tard fixé Djélâl eddin Mohammed, fils d'Ab-
dans l'Inde, III, 78.

darrahmân, alkazoviny, grand
Djélâl eddîn, fils d’Alfalaky, de Ti juge, I, 210, 20, 213.

briz, et émîr, à Cbîrâz, II, 72. Djélâl eddîn Mohammed, fils d'Ab-
Djelâl eddîn, fils du jurisconsulte, med, d'Akchebir, pieux cheikh,
à Mechhed `Aly, I, 420.

1, 325.
Djelâl eddîn, fils de Salâh eddîn Djélâl eddîn Sindjar, fils de Khâ-

Sâlih, roi défunt des îles Mal rezm Chah , puissant roi, III, 23,
dives, II, 92.

Il est appelé 25,455 (notes).
Djelâl eddin 'Omar..... alben- Djélâliens (La corporation des ), ou

djaly, IV, 130. - Nommé, 155. Mewlewis, de l'Asie Mineure, II,
Djelâl eddîn 'Abdalhakk, almisry, 282.

almâliky, juge, I, 180, 181, 182. Djélåly, ville de l'Inde, IV, 7.
Djélâl eddin, Abou Hachim Mo Combats, ibid. et suiv.
hammed, fils de Mohammed, Gils Djelaou Khân, fils d'Aldjollbân, II,
d'Ahmed, albâchimy, alcoûly,

119, 120. Sa mort, ibid.
II, 84.

Djeld alfaras, espèce de pâtisserie,
Djélâl eddîn (Le kâdhi) alafghâny, I, 186.

dans l'Inde, III, 310.–Sa rébel- Djémål Allouc , ou Djémâl à la main
lion , 362 et suiv.- Il se déclare coupée, II, 238. Son bis-
sultan, 364. S'enfuit, 367, toire, 238-239.
368. Se réfugie dans la forte- Djémâl eddin, vice-roi de Carac,
resse appelée Douaïguir, ou Dioû I, 86.
guîr, 369; IV, 48, 54.

Djémål eddîn d'Acioûth, l'Égyp-
Djelål eddin alarzendjâny, juge, à tien, I, 278.
'Alaïa , II, 257.

Djemâl eddin, prédicateur, dans les
Djelâl eddin al'imády (Maoulana), îles Maldives, et époux de Kha-
personnage
notable de Khârezm, dîdjah, souveraine de ces îles,

IV, 131. A devient vizir et
Djelâl eddîn alkidjy, émîr, à Oû maître de l'autorité, ibid. 132,
djah, dans le Sind, III, 115.

143, 149.

Sa mort,

165.
Sa mort, ibid. Anecdote sur Djemâl eddîn, fils d'Alloúky, chef
sa générosité, 116; 359 et suiv. de quartier, à Basrab, II, 10.
393.

Djémâl eddîn, fils de Chadjarah,
Djelål eddin assamarkandy, pieux

juge, I, 166.
cheikh, à Khårezm, III, 6. Djémâl eddîn, fils de Djomlah,

III, 7.

La peu-

102.

substitut du juge châfi'ite, à Da- Djénâny, ville située au bord de
mas, I, 219. Plus tard chef l'Indus, III, 101.
des kâdhis des châfi'ites, ibid. plade des Sâmirah, ou Soama-
Anecdote à son sujet, 219, 220.

rah, et son émîr Ounar, 101,
Djemâl eddîn, fils de Mothabher,
jurisconsulte râfidhite, ou sec- Djenbil, localité dans l'Inde, IV, 29.
taire, II, 57.

Djeoudjéouah, contrée d'Afrique,
Djémâl eddin Abou'lméhâcin Yoû IV, 442.

çof, fils d'Azzéky, etc. I, 252. Djéraoun, capitale de l'ile de Hor-
Djemâl eddîn acchérichy, ou de Xé mouz, ou de la nouvelle Hor-

rès, en Espagne, juge, à Émėse, mouz, II, 230, 231,
I, 141.

Djerbah (L'ile de), ou Gerbi, I,
Djémål eddîn alhowaïzây, cheikh, 33; IV, 327. Ses comman-
etc. I, 92; II, 93.

dants, ibid.
Djemål eddîn almaghréby, docteur, Djermiyân (Les), troupe de bri-
de Grenade, et né à Bougie, I, gands, en Asie Mineure, II, 270,
293. Son séjour dans l'Inde, 271, 273.
ibid. III, 272.

Vers, ibid. Djewchen, montagne près d'Alep,
Il habitait, dans l'Inde, à Ou I, 156.
djain, et il était jurisconsulte, Djézirat Ibn 'Omar, ville, II, 139.

ainsi que médecin, IV, 45, 46. - Elle est entourée par le Tigre,
Djemâl eddîn almaslâty, grand juge d'où son nom de Djezîrah,ou île,

des mâlikites, à Damas, IV, 317. ibid.
Djémål eddîn almathary, I, 278,279. Djidiah , ville dans l'Inde, III, 325.
Djemâl eddîn 'Aly, fils d'Abou'l- Djîdjá Aghâ, princesse, et épouse
mansoûr, poëte, 1, 150. Ses d'un kâdhi de Khârezm, III,

sur la forteresse d'Alep, 8,14.
150, 151,

Djihân, un émîr de l'Inde , III, 364.
Djemål eddîn assaouy, fondateur Djihân Pénáh, ou le refuge du
de la confrérie des kalenders, monde, nom d'une ville voisine
I, 61. Anecdote à ce sujet, de Dibly, et réunie à cette capi-
61-63. Miracle, 63-65.

tale, III, 147.

Bâtie
par

le
Djemâl eddîn assindjáry, savant sultan Mohainmed Châh, ibid.

imâm, et vizir, à Mâridin, II, .45. Djillik, lieu près de Damas, 1, 157,
Djémål eddîn assindjáry, vizir, aux

192, 196.
iles Maldives, IV, 153.

Djirdjîs le prophète (Élie ou saint
Djémâl eddin ibn Assédid, savant George), II, 136.

Sop mau-
kâdbi, I, 107

solée à Mossul, ibid.
Djemål eddîn Mohammed, fils de Djoblah, petite ville du Yaman,

Haçan, sultan de Hinaour, IV, 67,
68.-Sa piété, 68. -De l'ordre Djoguis, sorte d'enchanteurs, IV,
observé dans ses repas, 69 et

35 et suiv. Anecdote à ce su-
suiv.; 104.--Il fait la conquête jet, 38, 39. Détails, 40, 41.
de Sendaboûr, 106-108.

- Aventure d'un djogui, 62-66,
Djemâly (Al), émîr, I, 45, 86.

275 et suiv.
Djemcân (La vallée de), ou Djamé- Djohainah (Les), II, 162, 252.
cân, II, 6I; IV, 3..

Djobfah, lieu, I, 297-
Djénâdil, ou les cataractes du Nil, Djordjoúr, sorte de gros millet, II,
IV, 396.

vers

II, 171.

162.

« PrejšnjaNaprej »