Slike strani
PDF
ePub

Notre voya-

voyage jusqu'à Hormouz, 196 se rendre cette fois en Chine;
230.- Voyage à Hormouz, Lâr, son départ pour Caoulem, ou
Bahrain, etc. nouveau péleri Coulan, 89-98.
nage, puis départ pour Latakié, geur arrive à Caoulem, et

у

sé-
où l'auteur s'embarque, afin de journe un certain temps; ses
se rendre en Asie Mineure, 230. pérégrinations sur la côte du Ma-
254. — Voyage en Asie Mineure, jabar et ailleurs, jusqu'au mo-
255–354. Ibn Bathoûthah ment où il se rend aux îles Mal-
s'embarque pour la Crimée, et dives, 99-110.--Séjour aux îles
entreprend un voyage dans le Maldives, 110-165. — Ibn Ba-
Kiptchak, actuellement Russie thoûthah y est nomméjuge, 151.
méridionale, 354-412. - L'au Départ, 165.— Voyage dans l'île
teur quitte Astracan et accom de Ceylan et dans le Coroman.
pagne une princesse jusqu'à Cons del, 165 - 206. Ibn Bathoú-
tantinople, 412-444 - Ibn Ba thah retourne dans le Malabar,
thoùthah quitte Constantinople, puis aux îles Maldives, il se rend
se rend à Sérâ , puis il part pour ensuite dans le Bengale, etc. 206-
le Khâreum, 444-450. -- Départ 224. — Voyage aux îles de l'ar-
J'Ibn Bathoûtbah de la ville de chipel des Indes, et arrivée d'Ibn
Séra, et son voyage dans la Tar Bathoûthah en Chine, 224-354.
tarie et la Transoxane, III, 1-58. Voyage et séjour en Chine,
- Entrée du voyageur dans le 254-304. – Départ d'Ibn Ba-
Khorâcân; son excursion dans le thoûthab de Pékin, ses voyages
Turkistân, 58-88.- Voyage dans et son itinéraire jusqu'à la ville
l'Afghanistan, et Câboul, 88-93. de Fez, 304-332. -- Pèlerinage
--- Arrivée dans le Sind, voyage à la Mecque et à Médine, 324 et
jusqu'à Dibly, 93-146. - Des suiv. · Arrivée à Fez, 332. —
cription de cette capitale, longs Séjour d'Ibn Bathoûthah à Fez
détails historiques, séjour d'Ibn et dans le Maroc, jusqu'au mo-
Bathoûthah dans Dihly, etc. 146 ment de son départ pour l'Es-
449, 464 et suiv. (notes).

Voyage en
Notre voyageur est appelé dans Andalousie, 354-374. Ibn
l'Inde Maoulânâ Bedreddin, 392. Bathoûthah se rend de nouveau

Le sultan le nomme juge à en Afrique, puis entreprend un
Dihly, 402.-Ses honoraires, etc. voyage dans le Soûdân, ou le
ibid, et suiv. - Son panegyrique pays des nègres, 374-446. — Ibn
en vers du sultan de l'Inde, 109 Bathoûtbah reçoit de son souve-
et suiv.-Ibn Bathoûthah se dis raio, Abou 'Inân, l'ordre de re-
pose à quitter Dibly, et à partir tourner à Fez, 444. - Voyage
pour la Chine comme ambassa de Tacaddà à Fez, 445-648. -
deur du souverain de l'Inde, 449. Arrivée d'Ibn Bathoûthah à Fez,
- Motif de cette ambassade, IV, et fin des voyages, 448. Coo-
i et suiv.
Départ d'Ibn Ba-

clusion, 449-451.
thoûthah de Dihly, et son voyage Ibn Beddâ, personnage distingué
jusqu'à Cambaie, 4-53. Sé de la ville de Salé, et fixé à loua-
jour à Cambaie et voyage jusqu'à lâten, IV, 386.
Calicut, 53-88.

Détails sur

Ibn Borhân eddîn, originaire d'É-
Calicut, etc. événements qui gypte, et juge, à Makdachaou,
empêchèrent notre voyageur de II, 183, 184.

et

pagne, 332-353.

Ibn Cheikh Allében, dans le Soû. 349 et suiv.

- Il part pour son
dân, IV, 420.– Anecdote, 42, pays, la Transoxane, 354.
421.

Ibrâhîm, de Koûniyah , ou Iconium,
Ibn Djobaïr, voyez Abou’lhoçain, fakîr et pèlerin, à Grenade, IV,
fils de Djobair.

373,
Ibn Djozay, le rédacteur des Voyages Ibrahîm (Le cheikb), IV, 332.

d'Ibn Batboûthah, 1, 10. - Son Son ermitage sur la route d'A-
nom comple: est Mohammed, khandékân, en Afrique, ibid.
fils de Mohammed, fils de Djo- İbrâhîm (Le cheikh), originaire des
zay, alkelby, ibid. --Son préam îles Maldives, et feudataire de la
bule, 1-12. Ses additions, ses ville de Zhihâr, ou Dhâr, dans
remarques, etc. 13, 20, 23, 24, l'Inde, IV, 43. Anecdote à son
25, 31, 32, 33, 57, 68, 69, 142 sujet, 43, 44.
144, 149-151, 153-156, 159, Ibrâhîm, patron de navire à Kaly,
160, 190, 191-197, 221, 340, dans l'île de Ceylan, IV, 185.
405, 406; II, 13, 16, 18, 24, Ibrâhîm, patron de navire à Kan-
49,101,141,143,337; III, 26; dahâr, ville maritime de l'Inde,
IV, 263, 264, 339, 340, 343, IV, 58 et suiv.
346, 348, 350, 355 et suiv. 366, Ibrâhîm, fils d’Adhem, saint per-
369, 371, 375,391, 409.-Sa sonnage, I, 137.

Son tom-
péroraison, 449-451.

beau, 173, 176.

Anecdote
Ibn Hadidah, Algérien, 1, 17. sur son père, 173-176.--Nommé,
Ibn Kalam Châh, jage, à Koûniyah, 185; II, 254. Sa maison à
II, 281, 282.

Balkh, III, 62, 63.
Ibn Kari'ât, le pèlerin, de Tanger, Ibrâhîm (Le chérif), fils d'Ahçan
IV, 332.

Châh, émîr, dans l'Inde, III,
Ibn Kenz eddîn, roi des Nubiens,

337.

Il est nommé Kharîtheh
IV, 396.

Il s'est fait musul Dår, ou dépositaire du papier,
man du temps du roi Nâcir, ibid. des roseaux à écrire, etc. ibid. --
Ibn Kofl, cheikh, à Damiette, 1,61. Son histoire, sa mort violente et
Ibn Moldjam, l'assassin d'Aly, II, cruelle, 337-340.

94. Son tombeau à Coufah, Ibrâhîm, fils de Mahomet, 1, 286.
96.
- Nommé, 228.

Son sépulcre à Médine, 286,
Ibn Monaddjâ, I, 230. Son col.

287.
lége, à Damas, ibid.

Ibrahim, petit-fils de Mahmoud,
Ibn 'Omar, I, 230. Son college, fils de Sébuctéguin, III, 162.
près de Damas, ibid.

Ibrahim aldjomahy, ou al'adjémy,
Ibn Réouâhah, un des principaux pieux cheikh, I 176.
marchands, à Alexandrie, 1, 46. Ibrâhîm alkhoûzy, I, 323.
Sa mort, 47.

İbrâhîm alkoûnéouy, cheikh , III,
Ibn Tifarâdjin, IV, 329.

383. Son tombeau à Dibly,
Ibn Yaghmoûr, dans le pays

de ibid.
Taouât, IV, 446. Sa révolte, Ibrâbîm arrifâ'y, cheikh, à Soû-
ibid,

noça,

II, 293.
Ibn Zîry, IV, 379. — Il s'égare dans Ibrâhîm Bec, fils du sultan de la

un désert de l'Afrique, ibid. ville de Mîlâs, II, 278.
Anecdote à ce sujet, 380.

Ibrâhîın Bec, gouverneur de Si-
İbrâhîm, appelé aussi Albendjy, nope, II, 349, 351, 353.

Atlatary, un émîr de l'Inde, Ill, İbrâhîm Châh, fils de l'émîr Sou-

nîtah, ou Sounatai, II, 124. tion de son berba, ou ancien
Il s'empara de Mossul et du Diâr temple, ibid. 104; II, 253.
Becr, ibid.

Ikhtiyâr eddîn Orkhân Bec, fils du
Ibrâhîm Châh Bender, ou le chef sultan 'Othmân tchouk, ou djik

du port, originaire de Bahrain, « Petit 'Othmân », sultan de
et prévôt des marchands, à Ca Boursa , II, 321,322, 324, 329.
licut, IV, 89, 90.

Jklibiah, ville, I, 33, 431 (notes).
Ibrâhîm Khân, neveu du sultan de lliâs, patron de navire et négociant

l'Inde, Mobammed Châh, III, potable, à Cambaie, III, 371.-
317.

Anecdote à son sujet, IV, 54.
Ibrahîmite (L'ermitage de l'), I, Sa mort, 55.

140.- (L'émîr appelé l'), 166. Iliâs Bec, commandant du château
'Îça, fils d'Alhaçan, fils d'Abou de Thaouâs, II, 277.

Mendil, gouverneur de Gibral- Iltchacathai, roi de la Transoxane,
tar, IV, 357.— Sa révolte, ibid. III, 31.

et suiv. Son châtiment, 358. 'Imâd eddîn, frère utérin du saint
'Îça, fils d’Aly, prédicateur, à Zha cheikh Rocn eddîn almoltâny,
sâr, II, 201.

III, 303. - Sa mort, 323.
'Îça, fils de Thatha, prédicateur, à 'Imâd eddîn acchéouancáry, juge, à

Zbasâr, dans le Yaman, IV, 310. Djeraoun, II, 234.
'İça, frère de l'émir Toloctomoûr, 'Imâd eddîn alhanéfy, nommé Ibn
II, 362.

Arroûmy, imâm, à Damas, etc.
İça albédaouy, saint personnage, I, I, 211, 212.

166. —- Son tombeau , ibid. 'Imad eddin alhaourâny, juge, à
'İça alberbéry, juge, à Gibraltar, Damas, I, 215.-C'est un homme
IV, 354.

violent, ibid.
'İça alyamany, jurisconsulte etjuge, 'Imâd eddin alkaissarâny, secré-

aux Maldives, IV, 126, 138, 139. taire du roi Nâcir, I, 242.
'İça Bec, émir du Kiptchak, Ii, 'Imâd eddîn alkindy, kâdhi d'A-

381. — Il porte le titre d'émîr lexandrie, I, 33, 46, 49.
aloloûs, ou l'émîr des émîrs, 'Imrâd eddîn annâboloucy, prédica-
395. - Nommé, 396.

teur, I, 125.
Icroûhah, ville de l'Inde, III, 372. 'Imâd eddîn assimpany, III, 252.

- Disette , et tristes détails, 373. Il est appelé le roi des rois,
Idbâr, région ainsi pomméc, II, 2. 276. — Nommé, 413.
Îdhedj, ville, II, 29-41. - Elle 'Imâd eddîn Khodhâouend Zâdeh,

est aussi nommée Mal alémîr, ou III, 375. — Son entrée dans le

propriété de l'émir, 29,30. palais du sultan, etc. à Dihly,
Idrîs, ou Enoch, 1,80; II, 95. ibid, et suiv. — Nommé, 394.
Idrîs, roi du pays de Bernoû, en 'Inâny, sorte d'excellent concombre,
Afrique, IV, 441.

au Soûdân, IV, 435.
Ihrám,ou Mizar, fichu que les Arabes louâlâten, ville du Soûdân, IV,

d'Espagne et d'Afrique roulaient 378, 381, 382. — Description,
autour de leur tête, I, 18. 385 et suiv. Détails curieux,
Ihrâm de Baalbec, ibid. 186. 386-388. Anecdotes, 389
Ihrâm signifie ordinairement le 390.-- Nommée, 395,438,439.
costume de l'état pénitentiel, Irâr, espèce excellente de dattes,

294 ; IV, 116.
Ikhmîm, ville, 1, 103. — Descrip. Isaac, le patriarche, I, 15.

IV, 376.

gar, I, 312.

Isfahâny (La grotte de l'), dans 'Izz eddîn, grand juge des lanba-
l'île de Ceylan, IV, 178.

lites, au Caire, I, 89.
Ismaël, fils d'Abraham et d'A 'Izz eddin, prédicateur, à Jérusa-

Son sépulcre lem, IV, 320. Il est le fils de
à la Mecque, ibid. Nommé, Djama'ah, fils de l'oncle pater-
313.

nel d'Izz eddîn, grand juge, au
Ismaéliens (Les), I, 166. — Ils sont Caire, ibid.

Anecdote à son
aussi appelés Alfidãouiyah, 167, sujet, 320, 321.
171, 172.

'Izz eddîn, fils d'Ahmed, arrifa'y,
Isma'il, jurisconsulte, à Hinaour, cheikh, à Soủnoça, II, 292,310,
IV, 66, 68.

30.
Ismâ’îl, l'Afghân, disciple du cheikh 'Izz eddîn, fils de Bedr eddîn, fils

'Abbâs, III, 90.- Son ermitage de Djama'ah, grand juge, au
à Câboul, ibid.

Caire, I, 88; IV, 324.
Ispahân, ville, II, 43-5o. – Con 'Izz eddîn , fils de Moslim, juge des
fréries, 45 et suiv.

Nommée,

hanbalites, à Damas, I, 215. –
IV, 312.

Sa mort, ibid.

Nommé, 217,
Ît Cudjudjuc, fille du sultan Mo-

'Izz eddîn, albénétâny, surnommé
hammed Uzbec Khân, II, 383, A’zham Mélic, ou le principal roi,

389, 395, 396, 397, 405. un émîr de l'Inde, a Tchandîry,
I'tizál, ou doctrine des Mo'tazilites, IV, 6, 41, 42.
III, 8.

'Izz eddin, alkélânicy, le sáhib, à
'Iyâdh, juge et auteur, I, 284. Damas, I, 242, 243.
Son ouvrage, ibid.

'Izz eddin alméliby, acchâfi'y, ka-
Izar, un Berber, qui est le sultan de dhi, à Abiâr, I, 54.

Tacaddâ, IV, 442 et suiv. 'Izz eddîn azzobaïry, de la postérité
'Izz eddin, de Bokhâra, prédicateur, de Zobair, Ibn Alawwâm , savant
à Mâtchar, II, 376.

imâm de Beyânah, dans l'Inde,
'Izz eddîn, de Damas, le hanbalite, IV, 6, 42.
juge, à Alep, IV, 319.

'Izz eddin Firickta, ou l'ange, juge,
'Izz eddîn , de Ouâcith, substitut du à Birguy, II, 296.
chef de la mosquée de Médine, 'Izz eddîn, Ibn Alacbmarîn (ou

autrement, fils du prédicateur
'Izz eddîn, de Ouâcith, vertueux et d'Achmoûnain), kâdbi, 1, 56.

généreux cheikh, à la Mecque, 'Izz eddîn, Ostâdh addâr, akmâry,
I, 358.

ibid.

émîr, I, 13.

I, 277

Sa mort,

J

Jacob, patriarche, I, 115, 116.
Java (L'ile de), IV, 239. - L'au-

teur la nomme Moul Djaouah, ou
la Djâouah primitive , ibid. --Ses
produits, 210 et suiv.- Son sul-
tan, 245.-Anecdote étonnante,

246, 247.
Jéricho, ville, I, 227
Jérusalem, ville, I, 120-126.— Sa

sainte mosquée, 121.- La mos-

quée Alaksa, 122. Le dôme
du rocher, 122, 123. Sanc-
tuaires, 123, 124. Hommes
éminents, 1 25.- Nominée, 227,
274; II, 254. - La peste noire
et ses ravages dans cette ville,

IV, 320, 321. — Nommée, 326.
Jésus-Christ, I, 116, 120, 124,

188, 229, 232, 233; II, 435,
436.

290 et suiv.

Jethro, ou Cho'aïb, beau-père de Jongleur, à Kbansa, en Chine, IV,

Moïse, I, 132. Son tombeau
à Tibériade, ibid.

Joseph, fils du patriarche Jacob, I,
Job, le patriarche, I, 232.

117. - Son tombeau à Hébron,
Jonas, le prophète, I, 120. — Son ibid. Le puits où il fut jeté,

tombeau en Palestine, ibid. près de Tibériade, 133.
Sa colline et sa fontaine, à Mos- Judas, fils du patriarche Jacob, I,
sul, II, 137. — Sa ville, ou Ni 132. Son tombeau à Tibé-
nive, ibid.

riade, ibid,

K
Kâbis, ou Tacapé, ville, I, 25. - Kâdhi Khâssah, jurisconsulte et
Vers à son sujet, ibid. IV, 327. juge, à Tchandîry, IV, 43.

Ses commandants , ibid. Kadiciyyah, ville ruinée, I, 413,
Kaboulah, surnommé le grand prince, 414. — (Le combal de), ibid.

un émîr dans l'Inde, 1, 365; INI, Kadmoûs, château, en Syrie, I, 166.
222, 230, 231, 266. Il est Kåfy, herbe du Soûdân, et qui res-
nommé Allâhaoury, ou de la ville semble à la colocasie, IV, 399.
de Labore, 283; 352. — Il est Káhiriyah, sorte de niets, dans
aussi appelé Serdjámadár, ou gar l'Inde, III, 124.
dien en chef de la garde-robe, et Kahmah, petite ville du Yaman,
celui qui est occupé à éloigner II, 166.

du sultan les mouches, 416. Kaiçar arrollmy, émîr, dans l'Inde,
Kaboûlah alhindy, santon, à Haly, III, 105.

Anecdote à son su-
II, 163, 164.

jet, 105-108.
Kaça, ou reine, chez les nègres, Kaiçâriyyah ,ou bazar, I, 152; III, 4.

IV, 417. – L'épouse principale Kaiçâriyyah (Cesarea), ville de
du roi de Mâlly, ibid. et suiv. l'Asie Mineure, II, 287.
Anecdote, 417-419.

Kaïrân, chambellan, à Sumatra,
Kůchâny, nom tiré de la ville de IV, 234.

Kâchân, sorte de faïence co Kairân, émir Saffdâr, ou qui aligne
lorée, elc. I, 415; II, 46, 130, les soldats, dans l'Inde, III, 332.
225.

Kais, ou Kîs (L'île et la ville de),
Kachbab, lieu en Syrie, à deux jour où se trouvent les pêcheries de

nées de distance de Damas, IV, perles, II, 237, 244,456 (notes);
24, 25. — Combat, ibid.

IV, 168.
Kachy, gardien, ou conducteur de Kâkoulah, ville, dans l'île de Jaya,

chevaux, chez les Turcs, II,372, IV, 240. Son aloes, nommé
373, 387.

Kákouly, ibid. 242.- Description
Kâcim, frère du chérif Abou Ghor du port et de la ville, 243, 244.
rah, 1, 429.

Kál, sorte de millet, dans l'Inde,
Kâcioûn, ou le mont Casius, I, 230 III, 130.
233, 250.

Kalhât, ville de l'Omân, II, 225,
Kådhi (Al), ou le juge, nom d'un 226, 236; IV, 56, 311,
vizir du Coromandel, IV, 203. Kalikoût, ville de l'Inde,

voyez

Ca-
Kadhi Khân, Sadr Aldjihận, un

licut.
émîr de l'Inde, III, 196 et suiv. âly, petite ville, dans l'île de Cey-
Sa mort, 198.

lan, IV, 185.

« PrejšnjaNaprej »