Slike strani
PDF
ePub

Kamârah, localitédans l'île de Java, Kari'ât, ou grelots, IV, 411,412.

IV, 240. — Son aloès, nommé Karmadah, ou tuilerie, IV, 357.
Kamáry, ibid. 242.

Karmathe (Le), I, 313.
Kamar eddin (Les abricots appe- Karoûra, station et dépôt d'eau, 1,

lés), II, 44, 259, 260, 281. 408.
Kamar eddîn, lieutenant de l'émîr Kasr (Al) Alkébîr, II, 151. - C'est

de Tchandîry, pour ce qui con la même localité que la ville nom-

cerne les affaires du trésor, IV,4%. inée Kasr 'Abdalkérîm, et Kasr
Kamar eddîn, un émîr de Ma'bar, Kétámah, dans le Maroc, ibid.

ou de la côte de Coromandel, Kasr Almadjâz, ou le château du
IV, 188.

passage, près de Tanger, II, 151.
Kân, ou l'empereur des Chinois, Kasr Azza'âfiah, lieu , I, 35.

IV, 271, 278, 288, 290, 295.- Kasthallâny (AI), I, 110.
C'est un terme générique, qui Kasthamoûniyahı, grande ville de
désigne tous les rois de la Chine, l'Asie Mineure, II, 341 et suiv.
296.

Abondance et bas prix des
Kanabir, sorte d'instruments de mu denrées, 342. Sultan, 343-
sique, IV, 406.

347
Kanbar, ou enveloppe filamenteuse Katam, sultan idolâtre de Djenbil,
de la noix de coco, aux îles Mal-

dans l'Inde, IV,

29. Son his-
dives, IV, 121, 124.

toire et sa mort, 29, 30.
Kandahår, ville de l'Afghanistan, Kathiah, station, I, 112. - Doua-

située à trois journées de distance nes, ibid. - Les Barbaresques à
de Ghaznah , III, 89.

Kathiah, 113.
Kandahår, ville maritime de l'Inde, Kathîf (Al), au Alkothaif, ville, II,

IV,58.- Son sultan hindou, ibid. 247.
Kandjâ Moûça, lieutenant du sul- Kayyârah , lieu près du Tigre, II,
tan de Málly, IV, 404.

133.
Kandjenfoû, ville de la Chine, IV, Kâzân, Kâzghân, ou Ghâzân, le
279 et suiv. 304,
377.

tyrap des Tartares, ou Mongols
Kaonssoûn, émîr, 1, 86.

de la Perse, I, 148; II, 115.
Karâ Aghadj (Le chemin de), ou

Son tombeau hors de Tibrîz, 129.
du bois noir, en Asie Mineure, Nommé, 144; III, 432;
270.

IV, 24.
Karâbâgh , ville, I, 170; II, 59. Kazouiny (Al), juge des mahomé-
Karâconkoûr, émîr, I, 167. - His tans, à Caoulem, IV, 100, 30g.
toire de ce personnage, 167-172. Kchatrias, classe d'habitants, daos
Sa mort, 172.

Nommé,

l'Inde, IV, 51. Usages, ibid.
II, 121.

Kébec, souverain du Turkistân, I,
Karafah, cimetière du Caire, 1, 140; III, 31.- Anecdotes à son
74-77.

sujet, 32, 33.
Karâkoroum,ville, dans la Chines

esep-

Kébec Khâtoûn, une des femmes du
tentrionale, III, 50; IV, 299, 303. sultan Mohammed Uzbec Khân,
Karaounab, peuplade de Turcs, III, II, 383, 392 et suiv.

Kech (L'ile de), IV, 168, 457
Karatchil (Les montagnes), ou Hi (notes).

malaya, II, 6; III, 325 et suiv. Kei Khosrew, petit-fils du sultan de
- Combats et désastres , ibid. l'Inde Ghiyath eddîn Balaban,
Nommées, 438, 439; IV,

III, 174, 175.

201.

Kei Kobâd , petit-fils du sultan de à Alexandrie, 1, 36.-- Anecdote

l'Inde, Gliyath eddîn Balaban, sur ce personnage, 36, 37.
III, 174.

Khalil, fils de Caicaldy, al'alây, et
Keinoớc, ou Kevnik, ville de l'Asie surnommé Salah eddin, savant
Mineure, II, 328 et suiv.

traditionnaire, et imâm, à Jéru-
Kelb, fils d'Ouabrah , fils de Tha'. salem, IV, 321, 461 (notes).

lab, fils de Holouân, fils d'Om- Khalil, fils du sultan Yaçaour, III, 48.
rân, fils d'Albâf, fils de Kodhâ'ah, Il devient maître du pouvoir
tribu arabe, I, 236.

dans la Transoxane, 49. Sa
Kelbah , ville de l'Omân, II, 229, ruine, 51. Nommé, 64.
455 (notes); IV, 311.

Khalily (Les fils du), l'Égyptien,
Kélil, ville, II, 50, 454 (notes); II, 150.
IV, 312.

Khân, ou hôtellerie, I, 12; II,
Kemkha, velours, etc. II, 311;III, 81. 133; UI, 18.
Kérâï, un émîr de l'Inde, III, 394. Khân,ou roi, chez les Mongols, II,

- Détailsgénéalogiques, etc. ibid. 114, 316, 381; III, 22.
Kerbélâ , ville, II, 99, 100.—C'est Khân Bâlik, Cambalu, ou Pékin,

le lieu de sépulture de Hoçain, IV, 221, 224, 262, 268, 269,
fils d'Aly, ibid.

294.-On nomme aussi cette ca-
Kerch (Kertch, Panticapée, ou

pitale Khan Palik, et Khanikou,
Bosphore), II, 355.

295. — Description, 295 et suiv.
Kérédeh , ville, voyez Ghérédai Le château de l'empereur de
Bouly.

la Chine, 297-299.
Kermâch, forteresse des Afghans, Khân Khânân, ou le khân des

khâns, un émîr de l'Inde, III,
Khacîb, gouverneur de l'Égypte, I, 198, 200, 204.

96.- Son histoire, 97-100, 432 Khân (Le) Martyr, fils du sultan
(notes). - Vers sur Khacıb, 99. de l'Inde Ghiyath eddîn Balaban,
Khadhrâ (Al), ancien quartier, à III, 174. - Sa mort, ibid.
Damas, I, 207.

Khandamah, montagne, à peu de
Khadîdjah, fille de Khowaïlid, et distance de la Mecque, 1, 303.
épouse de Mahomet, I, 255.

Elle est située près des deux
Sa maison à la Mecque, 326. gorges appelées Adjiâd alacbar et
Son tombeau, 330, 331.

Adjiad alasghar, 336.
K badîdjah, souveraine des îles Mal- Khansâ , la poétesse , seur de Sakhr,

dives, II, 92; IV, 130. Elle IV, 284.
est fille du sultan Djelâl eddîn Khansâ (Hang-tcheou-fou), ville de
'Omar, fils du sultan Salâh eddîn la Chine, IV, 1, 220, 269. —
Sâlih albendjâly, ibid.

Description, 284 et suiv. — Cette
Khafadjah (Les), II, 1, 94.

immense capitale se divise en six
Khaif (La mosquée du), I, 400. villes, 284. Les trois pre-
Khålid, fils d'Aloualid, 1,141.- Son mières, 285.

La quatrième,
tombeau près d'Émèse, ibid. 287.— Détails intéressants, 288
Nommé, 198, 206, 304; II, 23. et suiy.

Poésie persane, 290.
Khalidy (Al), poëte de Seif Ad La cinquième ville, 292.
daoulah (Ibn Hamdân), I, 149. La sixième, 293.

Nommée,
Ses vers sur la forteresse d'A 294, 300, 304.
lep, ibid. et 150.

Khansãouiyyah , étoffes et vêtements,
Khalifah , le contemplatif, religieux,

III, 90.

[ocr errors]

IV, 292.

Grands person-

112.

Khaour Alhaïzorâo , ou le fleuve des montagne de Sérendib, 181,182.
bambous, II, 81.

Voyez aussi Élie.
Khaour Boûznah, ou la baie des Khidbr, surnommé Maoulânâ, ou

Singes, dans l'ile de Ceylan, IV, notre maître, un pèlerin de
175.

l'Inde, II, 218. Anecdote,
Kbaour Fouccân, ville de l'Omân, 218, 219. — Nommé, 221.
II, 229.

Kbidhr, al'adjémy, pieux cheikh,
Kharâdj (La tribu de), en Afrique, à la Mecque, 1, 357.

IV, 446. Sa révolte, ibid. Khidhr Bec, fils du sultan de Bir-
Khârezm (Djordjânieh, en Our guy, Mobammed, fils d'Âidîn,

guendj), ville, I, 3-19. - Po II, 299.- Il est le commandant
pulation, 7.

d'Aya Soloûk, 309.
nages, ibid. - Dogme, 8. - Pré. Khidhr Bec, fils de Yoûnos Bec,
dicateurs, 9.- Emîr, ibid. et suiv. sultan d'Anthaliyab, II, 265.

Melon, ou pastèque, 15, 16. Khidhr Khân, fils du sultan de
Khârezmy (Al), savant juriscon l'Inde, 'Alâ eddîn Mohammed

sulte, à Mîlâs, II, 279, 280. Châh alkhaldjy, III, 186, 187
Khargâh, sorte de tente, chez les et suiv.

Il est emprisonné,
Turcs, II, 299, 300; III, 30. 188, 189.- Puis aveuglé, 190.
Kharroûbah (Al), station, I, 111, - Enfin décapité, 193, 194.

Khithâ, Catay,ou Chine septentrio-
Khâss Hadjib, ou chambellan in nale, III, 22, 23, 50, 255; IV,

time, dans l'Inde, III, 289. 244, 261.- Description, 294,
Khâss Turc, émîr, II, 155.

295.
Khathîb (Al), Noûr eddîn, homme Khodhầouend Zadeh ('Ala Almoulc),

généreux et opulent, à Ikhmim, prince de Tirmidh, et vizir de
1, 104.

Khalil, III, 48, 49, 50. Sa
Khâtoûniyah (Al), nom d'un cou mort, 50. Nommé, 57.
vent, à Damas, I, 212.

Khodjah Bobrah (Les enfants de),
Khatthâb, l'Afghân, un comman musulmans notables de Kanda-
dant, dans l'Inde, IV,

hår, ville maritime de l'Inde,
suiv. - Anecdote à son sujet, IV, 58.
47, 48.

Khodjah Câfy, grand personnage,
Khawarnak, lieu et château, II, 1. à Kélil, II, 50, 51.
Khazradj, triba, I, 225.

Khodjah Djihân, Ahmed, fils d’Ayâs,
Khichty, ou briqueté, sorte de gå vizir du roi de l'Inde, I, 426;

teau sucré, dans l'Inde, III, 123. III, 45, 58. — Il est originaire
Khidhr, juge des châfi'ites, à Ki de l'Asie Mineure, 144. - Il
rim, II, 360.

était appelé jadis Almelic Zadeh,
Khidhr, ou Alkhadhir, pereonnage 212.- Nommé, 214, 227, 245,

mythyque : c'est un compagnon 284, 318,411.
de Moise, ou le prophète Élie, etc. Khodjah Émîr ’Aly attibrîzy,cham.
I; 195.

Son oraloire, à Da bellan, dans l'Inde, III,312,313.
mas, 234. Son ermitage, à Kbodjah Ishak, marchand et homme
'Abbâdân, II, 19. — A Hormouz, de bien, à Cambaie, IV, 57.
232. - A Sinope, 349.- A Khodjah Ma'roúf, gouverneur de
Azol, 369. Sa mosquée, à Baghdad, II, 131, 148.
Koûkah , dans l'Inde, IV, 61. Khodjah Mobaddhab, 'riche négo-
Şa caverne et sa source, dans la ciant, à Caoulem, IV, 100.

29 et

III, 117

Kbodjah Serlec, amiral, dans le Il est rejoint par ses frères,

Ma'bar, ou Coromandel, IV, 191. 'Imâd eddîn , Dhiya eddin et Bor-
Kbodjah Soroûr, amiral, dans le hân eddîn, ibid. — Nommé, 121,
Coromandel, IV, 200.

- Il est

122, 284. — Son entrée dans le
nommé vizir, avec le titre hono palais du sultan, etc. à Dihly,

rifique de Khodjah Djihân, 204. 375 et suiv. — Nommé, 394,
Kholais, lieu , I, 297. — (L'étang 441,442.
de), 298; 406.

Kïouậm eddîn, fils de Makin, in-
Khondah (Al), ou la princesse, I, tendant de la trésorerie, I, 139.

399. — Elle était fille du sultan Kiouâm eddîn, fils de Thâoûs, à
Mohammed Uzbec Khân, roi de Mechhed 'Aly, I, 420. Sa
Sérâ et de Khârezm, et femme mort, 421.
d'Almelic Annâcir, 399, 400. – Kiouâm eddîn alkermâny, juris-
Son pèlerinage, ibid.

consulte, etc. I, 92.
Khondjopal (Le pays, ou la ville Kiouam eddîn assebty, jurisconsulte

de), II, 62.- On l'appelle aussi vénéré des musulmans, à Kan-
Hondjopål, 241; IV, 311. djenfoû, en Chine, IV, 281, 460
Khosrew Abâd, fleuve, dans le Sind, (notes). — Il s'appelait aussi Al-

bochry, 282, -

Détails sur ce
Khoten (Le.pays de), III, 23.

personnage, ibid. 283.
Khothbah (Les deux), ou sermons, Kiouâm eddîn atthamghadjy, II, 65.
I, 367, 435 (notes).

Kirâny, ou Carâny, scribe de na-
Kiblah (La), I, 274.

vire, dans le Yaman et dans l'Inde,
Kichry ou Kitchry, un mets des In III, 198; IV, 250.

diens, III, 131, 460 (notes). Kirim, ou Kirem (Eski Kirim, ou
Kîdj, province, III, 47.

Solghầt), ville, I, 367; 11, 354.
Kifdjak (Les), nation, ou peuplade Description, 359, 360. -
de chrétiens, II, 357, 448,

Nommée, 382.
Kifdjak (La plaine du), ou Kip Kirimy (Al), juge, à Tripoli de Sy-

tchak, 1, 367. - Appelée aussi rie, I, 139.
Decht Kifdjak, II, 356. Des- Ko'aïki'ân, montagne, près de la
cription, 356 et suiv.-Les 'ara Mecque, I, 303, 434 (notes).
bah, ou chariots, 361, 362.

C'est l'un des deux Akhchab,
Chevaux de cette contrée, leur 336.
prix, et commerce que l'on en Kobâ, lieu près de Médine, I, 288.
fait, 371 et suiv.

Kobbat Sellâm, ou la chapelle fu-
Kimizz , ou le lait de jument aigri, néraire de Sellâm, I, 26.

5, .378, 386, 392, 393, Koceir, lieu, en Syrie, près d'Acre,
395.

I, 129
Kinå, ville, I, 106; II, 253. Koceir, lieu près de Syphax, ou Sé-
Kinânah (La côte des Bénou), I, fâkos, 1, 24.

332.—(Bénou), a Haly, II, 163. Koceïr, localité située dans le gou-
Kinnesrîn (Chalcis), ville ruinée, vernement de Koûs, II, 251.

I, 161, 162, 433 (notes). Koceir, ou Cæsara, fort, en Syrie,
Kiouâm eddîn (Khodhâouend Zâ I, 165.
deh), juge, à Tirmidh, III, 58. Koçoûr Sort, lieu, I, 26.
Ses frères, ibid. Il est ap- Kods (Al), ville, voyez

Jérusalem
pelé Khodhâouend Zâdeh, 91. - Kolâdj, lieutenant du souverain
il arrive à Moltán, etc. 120.

idolâtre de Calicut, IV, go. –

433.

Historiette sur sa rigueur, 102, au bout de quarante jours, 189,
103.

190.
Kolai'ah (Al), ou le petit château, Kothb eddîn Aibec, l'émîr, sur-

nom d'une source d'eau, près de nommé Sipâh Sálår, ou général
Chîrâz, JI, 53.

des armées, III, 162.- Il s'em-
Kolat Dagh, montagnes, dans l'Asie para de la ville de Dihly, etc.
Mineure, II, 293.

163. -Sa mort, ibid. 164.
Komâmah (Al), ou les balayures, Kotbb eddîn annakchouâny, san-

pour Alkiyâmah, ou la résurrec ton, à Damiette, IV, 322.
tion; c'est l'église du Saint-Sé. Kothb eddîn anneiçâboůry, prédi-
pulcre, à Jérusalem, II, 429, cateur et imâm, III, 81.- Anec-
442.

dote, 81, 82.
Komes (Al), ou le comle, II, 432, Kothbeddîn Bakhtiyâr, alca’ky,

ou l'homme aux biscuits, pieux
Kondolls, village, III, 82.

cheïklı, III, 156. Son tom-
Korâ' (La vallée des), ou des che beau à Dihly, ibid.
vaux, II, 8.

Kothb eddîn Haïdar, l'Alide, à Ou-
Koraïchites (Les),1, 317, 336, 385; djah, dans le Siod, santon, III,
II, 100.

16.
Korbâny, ou eau de sucre, nom que Kothb eddin Hocaïn, fils de Chams

l'on donne, dans les îles Mal eddîn Mohammed, Gils de Mah-
dives, au miel extrait des noix moûd, fils d'Aly, et surnommé
de coco, IV, 139.

Arrédjá, chef d'un ermitage, II,
Korthaï, grand émîr, à Khanså, en 46. Anecdote, 47-50.

Chine, IV, 286 et suiv. — Dé- Kothb eddîn Roûz Djihân , ou Rodz
tails sur ce personnage, 289. Bébân, alkabaly, pieux cheikh,
Anecdote, 290-292. — Nommé, II, 83, 454 (notes). -Son mau-
294.

solée à Cbirâz, 83.
Kortbayah , pèlerin et émîr, I, 181, Kothb eddîn Tehemlen, fils de
182.

Thoûrân Châh, sultan de Hor-
Korthoby (Al), auteur, I, 74. mouz, I, 369. - Il s'empare de
Son ouvrage, 222.

Hormouz, de Kich, de Kathif, etc.
Kory Mensa , ville, dans le Soûdân, II, 124. Il attaque sans suc-
IV, 429, 430.

cès la ville de Zhafår, du Yaman,
Kotham, bis d'Abbâs, fils d’Abd-

Il fait partie de la com-
almottbalib , III, 52.- Son tom munion orthodoxe, 226. -- Son
beau près de Samarkand, 52, 53, histoire, 233, 237, 455-456
54, 258.

(notes). — Nommé, 242.
Kothb alnioulc, gouverneur de la Kothloûdomoûr, ou le fer béni, émîr

ville de Moltân, III, 94, 118. de la ville de Khârezm, III, 4,
Détails sur ce personnage, 118-

8. — Détails sur ce personnage,
120. -- Nommé, 231, 398,411. 9 et suiv. — Il est vice-roi dans
Kothbeddîn, fils du sultan de l'Inde le Kborâşân, 9. Anecdote,

'Alâ eddîn Mohammed Châh al-

khaldjy, voyez Mobârec Khân, etc. Kothloû Khân, chef des émîrs, et
Kothh eddîn, gendre d'Alâ eddîn précepteur du sultan de l'Inde,

Odeidjy, IV, 189. - llest nommé III, 45. — Il est frère du grand
souverain du Ma'bar, ou du Co juge Camât eddîn, Sadr Aldjibân,
romandel, et il est ensuite lué, 143. - Originaire de Mânsy,

[ocr errors]

-

200.

12, 13.

« PrejšnjaNaprej »