Mémoires couronnés et autres mémoires publiés par l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique: Collection in-8o, Kolièina 8

Sprednja platnica
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 207 - Sa muse en arrivant ne met pas tout en feu, Et pour donner beaucoup, ne nous promet que peu. Bientôt vous la verrez, prodiguant les miracles, Du destin des Latins prononcer les oracles, De Styx et d'Achéron peindre les noirs torrens, Et déjà les Césars dans l'Elysée errans.
Stran 35 - ... de plus en plus nombreuses au fur et à mesure que l'on s'éloigne 1. Lebeuf, Histoire de la ville cl de loul le diocèse de Paris, 1754. Jaillot, Recherches critiques, historiques el lopographiques sur la ville de Paris, 1775. De Pachtère, Pari» à l'époque gallo-romaine, 1912.
Stran 17 - Un règlement d'administration publique déterminera : 1° Le régime disciplinaire des établissements publics destinés à la correction et à l'éducation des jeunes détenus ; 2° Le mode de patronage des jeunes détenus après leur libération.
Stran 68 - Zittau (Lusacc supérieure), une forte secousse. — Le même jour, vers 3 h. du matin, dans l'île de Candie, tremblement tout à fait désastreux. Les secousses les plus violentes ont eu lieu pendant 2 minutes. Depuis quelques jours , le vent soufflait du NNE., l'air était pur, léger. Le thermomètre marquait 22° cent., température ordinaire de la Crête au mois d'octobre ; il est resté à ce point après la erise. Un baromètre anéroïde de Chevalier marquait beau fixe; l'aiguille n'a éprouvé...
Stran 78 - Séance du 16 mars 1857. de fortes secousses, le navire se mita trembler fortement pendant environ deux minutes , la barre du gouvernail jouait dans les mains du timonier sans qu'on pût la retenir, les jambes flageollaient, on distinguait à peine le son de la voix : ces secousses étaient accompagnées d'un bruit assez fort, semblable à celui que produisent plusieurs feuilles de métal frappées les unes contre les autres.
Stran 220 - N'offrent jamais de vous que de nobles images. Je ne puis estimer ces dangereux auteurs Qui de l'honneur, en vers, infâmes déserteurs, Trahissant la vertu sur un papier coupable, Aux yeux de leurs lecteurs rendent le vice aimable.
Stran 19 - La société veille sur eux avec la plus grande sollicitude, et pour que cette surveillance soit exercée paternellement, elle donne à chaque enfant un patron, pris parmi ses membres: L'action du patronage dure trois ans, pendant lesquels il est pourvu par l'association à tous les besoins de ses jeunes pupilles. Ceux-ci forment deux catégories, celle des libérés définitifs et celle des libérés provisoires. La société reçoit les premiers à l'expiration de leur peine ; à cet effet, le...
Stran 35 - Les peuples avec lesquels nous allons vivre sont mahométans ; leur premier article de foi est celui-ci : « II n'ya pas d'autre Dieu que Dieu, et Mahomet est son prophète.
Stran 31 - Seine (1), c la charité ne se crée pas par » ordonnance, elle ne s'impose pas, elle veut être libre dans ses » allures; elle répugne à ce qu'on la soumette au contrôle de tel » ou tel fonctionnaire, ou à ce qu'elle soit exercée de droit par » ceux que désigne plutôt leur position que leur sympathie pour » les œuvres qui relèvent d'elle.
Stran 17 - Sont à la charge de l'Etat: 1« Les frais de création et d'entretien des colonies correctionnelles et des établissements publics servant de colonies et de maisons pénitentiaires ; 2° Les subventions aux établissements privés, auxquels de jeunes détenus seront confiés.

Bibliografski podatki