Histoire religieuse, politique et littéraire de la compagnie de Jésus: composée sur les documents inédites et authentiques, Kolièina 3

Sprednja platnica
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Izbrane strani

Vsebina

Del 9
260

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 412 - C'est qu'ils ont su ce qu'ils faisaient, ce qu'ils voulaient; c'est qu'ils ont eu pleine et claire connaissance des principes d'après lesquels ils agissaient, du but auquel ils tendaient ; c'est-à-dire qu'ils ont eu la grandeur de la pensée, la grandeur de la volonté; et elle les a sauvés du ridicule qui s'attache à des revers obstinés et à de misérables moyens. Là, au contraire...
Stran 229 - ... gouverner les hommes en les rendant heureux • , 11 est glorieux pour elle d'avoir été la première qui ait montré dans ces contrées l'idée de la religion jointe à celle de l'humanité. En réparant les dévastations des Espagnols, elle a commencé à guérir une des grandes plaies qu'ait encore reçues le genre humain.
Stran 134 - ... ne tenant sa couronne que de Dieu seul, il n'ya puissance en terre, quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume, pour en priver les personnes sacrées de nos rois...
Stran 135 - ... que ce soit, est impie, détestable, contre vérité et contre l'établissement de l'état de la France, qui ne dépend immédiatement que de Dieu. Que tous livres qui enseignent telle fausse et perverse opinion, seront tenus pour séditieux et damnables ; tous...
Stran 43 - Pape quand il voudrait les envoyer à la conversion des infidèles ; et, de faict, c'est par eux que Dieu a converti les Indes, et c'est ce que je dis souvent : Si l'Espagnol s'en est servi , pourquoi ne s'en servirait le François?
Stran 227 - Rien n'a fait plus d'honneur à la religion que d'avoir civilisé ces nations et jeté les fondements d'un empire sans autres armes que celles de la vertu 2.
Stran 32 - Etats ; auquel cas il n'ya point de doute que ce ne soit les jeter au dernier désespoir, et, par icelui, dans des desseins d'attenter à ma vie, ce qui me la rendrait si misérable et langoureuse, demeurant toujours ainsi dans les défiances d'être empoisonné ou bien assassiné (car ces gens...
Stran 189 - INégres , ne voyant que dédain ou impassibilité sur la physionomie des Blancs , se prenaient à avoir foi en cet homme, que leurs compatriotes , déjà habitués au joug européen, saluaient comme un ami. Claver s'était insinué dans leur confiance ; il songea à y introduire l'Evangile ; mais il fallait vaincre des obstacles de plus d'une sorte, trouver des interprètes, les payer et leur enseigner à devenir missionnaires par substitution. Claver se mit à mendier de maison en maison, à tendre...
Stran 412 - Le parti contre lequel ils luttaient , au contraire , non-seulement a vaincu, mais il a vaincu avec éclat ; il a fait de grandes choses, et par de grands moyens ; il a soulevé les peuples; il a semé en Europe de grands hommes; il a changé, à la face du soleil, le sort et la forme des États. Tout, en un mot, a été contre les jésuites, et la fortune et les apparences ; ni le bon sens qui veut le succès , ni l'imagination qui a besoin d'éclat, n'ont été satisfaits par leur destinée. Et...
Stran 134 - Rois ni dispenser ou absoudre leurs sujets de la fidélité et obéissance qu'ils lui doivent, pour quelque cause ou prétexte que ce soit; que tous les sujets, de quelque qualité et condition qu'ils soient, tiendront cette loi pour sainte et véritable, comme conforme à la parole de Dieu, sans distinction, équivoque ou limitation quelconque...

Bibliografski podatki