Revue de géographie, Kolièina 1

Sprednja platnica
Ch. Delagrave, 1877
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Vsebina

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 321 - C'était bien le plan le plus original, le plus beau, le plus neuf, sauf la question d'argent!... En avisant au moyen de la résoudre, l'idée nous vint d'écrire d'avance notre voyage, de le vendre avantageusement, et d'employer nos bénéfices à reconnaître si nous nous étions trompés dans nos descriptions. Alors l'idée était neuve, mais malheureusement nous l'abandonnâmes.
Stran 355 - Ceux qui parlent d'en faire un autre se trompent, et ne sçauroyent en venir à bout; on peut faire des sceptres et des couronnes, mais non pas des roys pour les porter; on peut faire une maison, mais non pas un arbre ou un rameau verd; il faut que la nature le produise par espace de temps; du suc et de la moelle de la terre, qui entretient le tige en sa sève et vigueur.
Stran 300 - A mon avis, la louange, le blâme pour les grandes opérations ne sont que de vaines déclamations, si elles ne reposent sur l'exposé raisonné, positif et clair de la manière dont ces opérations se sont accomplies. S'extasier, par exemple, devant le passage des Alpes, et, pour faire partager son enthousiasme aux autres, accumuler les mots, prodiguer ici les rochers, et là les neiges, n'est à mes yeux qu'un jeu puéril et même fastidieux pour le lecteur. Il n'ya de sérieux, d'intéressant,...
Stran 300 - S'extasier, par exemple, devant le passage des Alpes, et, pour faire partager son enthousiasme aux autres, accumuler les mots, prodiguer ici les rochers, et là les neiges, n'est à mes yeux qu'un jeu puéril et même fastidieux pour le lecteur. Il n'ya de sérieux, d'intéressant, de propre à exciter une véritable admiration, que l'exposé exact et complet des choses comme elles se sont passées. Combien de lieues à parcourir à travers monts, combien de canons, de munitions, de vivres à transporter...
Stran 300 - France , sans consacrer tout mon temps à l'œuvre difficile que j'avais entreprise. On pourrait, j'en conviens, travailler plus vite, mais j'ai pour la mission de l'histoire un tel respect, que la crainte d'alléguer un fait inexact me remplit d'une sorte de confusion. Je n'ai alors aucun repos que je n'aie découvert la preuve du fait objet de mes doutes; je la cherche partout...
Stran 300 - ... détail nécessaire, sans les particularités inutiles, voilà, selon moi, la vraie manière de retracer une entreprise telle que le passage du Saint-Bernard, par exemple. Qu'après un exposé précis et complet des faits, une exclamation s'échappe de la bouche du narrateur, elle va droit à l'âme du lecteur, parce que déjà elle s'était produite en lui, et n'a fait que répondre au cri de sa propre admiration.
Stran 160 - ... 8 juillet 1877) ses intéressantes études sur l'isthme du Darien; il examine le. rapport de la Commission internationale d'exploration, qui a pour auteurs MM. Wyse et Celler. — Nous devons annoncer dès aujourd'hui, pour en parler ultérieurement avec détail, le très-remarquable ouvrage de M. Georges Bousquet : le Japon de nos jours et les échelles de l'extrême Orient avec trois cartes (2 vol. in-8°, Hachette), et celui de M. le vicomte de Bizemont : les Grandes Entreprises géographiques...
Stran 173 - Si la superstition de cet usage et de cette espérance était empreinte de poésie, il y avait une résignation presque stoïque dans la manière dont les Bulgares accueillaient la mort. Peutêtre, travaillés et chargés, pensaient-ils « que le jour de la mort vaut mieux que celui de la naissance ». Si le mourant avait encore assez de force, il faisait prix...
Stran 451 - D'autres pour le même motif ont émigré en altitude, accompagnant le bouquetin et le chamois dans nos chaînes de montagnes dégagées par la fonte des glaciers. D'autres enfin sont restées en place. Les deux premiers groupes ont pu rester plus longtemps à l'abri des mélanges ethniques. Les tribus composant le troisième se sont promptement trouvées en présence des immigrants brachycéphales et dolichocéphales de la pierre polie...
Stran 6 - Chioles se réunissaient sur la place du palais du podestat. Là un héraut, monté sur une estrade, lisait à haute voix quatre prières pour le pape de Rome, pour l'empereur d'Allemagne, pour la république de Gênes et pour la famille des Justiniani. Après chaque prière, des hérauts armés de baguettes ordonnaient au clergé grec d'abord, puis au peuple, de répondre par des acclamations. Les Chiotes étaient donc tenus de prier pour le pape, leur plus grand ennemi ; pour l'empereur latin,...

Bibliografski podatki