De la Révolution française, Kolièina 1

Sprednja platnica
De l'imprimerie de J. Drisonnier, 1797
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 187 - Je vous ordonne, Messieurs, de vous séparer tout de suite, et de vous rendre demain matin chacun dans les Chambres affectées à votre ordre, pour y reprendre vos séances. J'ordonne, en conséquence, au grand-maître des cérémonies de faire préparer les salles.
Stran 102 - Dieu seul, il n'ya puissance en terre, quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume, pour en priver les personnes sacrées de nos Rois...
Stran 186 - ... le véritable esprit, et réprimer les atteintes qui ont pu y être portées. Mais , messieurs, après avoir établi clairement les droits respectifs des...
Stran 150 - Tout prendroit au contraire une forme différente, tout se termineroit peut-être par une conciliation agréable aux partis opposés, si, les trois ordres commençant par se séparer, les deux premiers examinoient d'abord...
Stran 9 - ... gouvernement de dominer la classe inquiète et raisonneuse de la société, et de l'arrêter au passage des idées spéculatives à l'action et à la volonté. Mais l'immensité des impôts, leur inégale répartition, le désordre absolu des finances , et ces signaux de détresse que l'on...
Stran 219 - Versailles ,loin de me servir , m'empêcha d'obtenir le renvoi des ministres , qui rn'avoient déjoué si cruellement pendant le- cours des discussions relatives à la séance royale. Ce fut dans un moment où je pouvois tout exiger du roi, que je me trouvai sans force pour rien • demander. Un mouvement de générosité, • que l'on blâmera peut-être, mais que l'on entendra cependant, me dicta cette conduite. Je ne tardai pas à m'en repentir...
Stran 150 - Tout annonce, messieurs, que si une partie de cette assemblée demandait que la première de vos déterminations fût un vœu pour délibérer par tête sur tous les objets qui seront soumis à votre...
Stran 63 - Aussi ce rapport, essentiellement destiné à éclairer l'opinion publique, fut-il examiné minutieusement dans plusieurs comités de ministres; ensuite sous les yeux du roi; et la reine fut présente à la dernière conférence. Enfin , au moment de cette discussion finale, si l'on excepte l'opposition d'un ministre dirigée sur un seul point, toutes les volontés, tous les avis se réunirent en faveur du rapport et du résultat, tels qu'ils ont été rendus publ ics, ix.

Bibliografski podatki