Voyages du chevalier Chardin en Perse, et autres lieux de l'Orient: Voyage du Chevalier Chardin, de Paris à Ispahan. Description générale de la Perse

Sprednja platnica
Le Normant, Imprimeur-Libraire, 1811
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Izbrane strani

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 362 - Perse , les ânes du pays qui sont lents et pesans, comme les ânes de nos pays , dont ils ne se servent qu'à porter des fardeaux ; et une race d'ânes d'Arabie, qui sont de fort jolies bêtes et les premiers ânes du monde ; ils ont le poil poli , la tête haute , les pieds légers , les levant avec action en marchant : on ne s'en sert que pour monture On les panse comme les chevaux.
Stran 392 - Persans appellent ces bêtes dressées ,yourze (*); elles ne font point de mal aux hommes. Un cavalier en porte une en croupe, les yeux bandés avec un bourrelet, attachée par une chaîne, et se tient sur la route des bêtes qu'on relance, et qu'on lui fait passer devant le plus près qu'on peut.
Stran 351 - Europe , et le despotisme oriental qui nous paroît si pesant pour l'humanité , s'est cependant abstenu de peser sur la Nature : le sel est commun en Perse et ne paye aucun droit (i); (i) Le sel se fait par la Nature toute seule , et sans aucun art ; le soufre et l'alun se font de même : il ya deux sortes de sel dans le pays , celui des terres et celui des mines ou de roche. Il n'ya rien de plus commun en Perse que le sel ; car , d'un côté , il n'ya nul droit dessus , et de l'autre vous trouvez...
Stran 397 - Cela se voit aussi dans les provinces les plus proches de l'Inde, où les habitants ne sont guère moins mal faits que les Guèbres, parce qu'ils ne s'allient qu'entre eux; mais dans le reste du royaume, le sang persan est présentement devenu fort beau, par le mélange du sang géorgien et circassien, qui est...
Stran 398 - Circassien d'origine, du côté maternel ; et comme il ya un grand nombre d'années que ce mélange a commencé de se faire, le sexe féminin est embelli comme l'autre, et les Persanes sont devenues fort belles et fort bien faites, quoique ce ne soit pas au point des Géorgiennes. Pour les hommes, ils sont communément hauts, droits, vermeils, vigoureux, de bon air et de belle apparence.
Stran 348 - ... lancettes , etc., qui doivent être très-tranchans et prendre le plus de dureté et le plus beau poli ; mais il ne peut servir aux ouvrages qui , comme les lames d'épées , doivent avoir du ressort ; et c'est par cette raison que dans le Levant (i), comme en Europe, (i) Les mines d'acier de Perse produisent beaucoup , car l'acier n'y vaut que sept sous la livre. Cet acier est...
Stran 349 - Fer, et si l'on lui donne le feu trop chaud, il se brûle et devient comme de l'écume de charbon. On le mêle avec l'Acier des Indes, qui est plus doux, quoiqu'il soit aussi fort plein de Souphre, et qui est beaucoup plus estimé.
Stran 374 - Il ya de ces moutons que nous appelons moutons de Barbarie ou à grosse queue, dont la queue pèse plus de trente livres. C'est un grand fardeau que cette queue à ces pauvres animaux, d'autant plus qu'elle- est étroite au haut, et large et pesante en bas , faite en cœur.
Stran 171 - La salle préparée pour donner l'audience, étoit ce beau et spacieux salon bâti sur le grand portail du palais, qui est le plus beau salon de cette sorte que j'aie vu au monde. Il est si haut élevé, qu'en regardant en bas dans la place, les hommes ne...
Stran 349 - Mais d'autre côté, il est cassant comme le verre; et comme les artisans Persans ne lui savent pas bien donner la trempe, il n'ya pas moyen d'en faire des ressorts ni des ouvrages déliés et délicats. Il prend pourtant une fort bonne trempe dans l'eau froide, ce qu'on fait en l'enveloppant d'un linge mouillé, au lieu de le jetter dans une auge d'eau après qu'on l'a fait chauffer, sans le rougir tout à fait.

Bibliografski podatki