Souvenirs historiques des résidences royales de France, Kolièina 3

Sprednja platnica
F. Didot frères, 1852
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 335 - Rohan et madame d'Hauterive ; une chose enfin qui se fera dimanche, où ceux qui la verront croiront avoir la berlue ; une chose qui se fera dimanche, et qui ne sera peut-être pas faite lundi.
Stran 335 - ... la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète...
Stran 337 - C'est , sire , sur M. de Lan/un que j'ai jeté les yeux : son mérite et l'attachement qu'il a pour Votre Majesté sont ce qui m'a plu davantage , et ce qui a le plus contribué à ce choix. Votre Majesté se souviendra combien j'ai désapprouvé le mariage de ma sœur...
Stran 221 - N'a cy de moi que la moitié ; Une part te reste, elle est tienne ; Je la fie à ton amitié, Pour que de l'autre il te souvienne.
Stran 358 - Je suis toute propre à me piquer de beaucoup de choses, et je ne me pique de rien que d'être fort bonne amie et fort constante en mes amitiés, quand je suis assez heureuse pour trouver des personnes de mérite, et dont l'humeur se rapporte à la mienne : car je ne dois pas pâtir de l'inconstance des autres.
Stran 335 - épouse dimanche au Louvre , devinez qui ? Je vous le donne en quatre , je vous le donne en dix, je vous le donne en cent. Madame de Coulanges dit: Voilà qui est bien difficile à deviner; c'est madame de La Valière : point du tout, Madame; c'est donc mademoiselle de Retz?
Stran 337 - Je me trouve , sire , par ma naissance et par l'honneur que j'ai d'être votre cousine germaine, tellement au dessus de tout le monde , qu'il me semble que je n'ai rien à désirer que ce que je suis. Lorsqu'on se marie à des étrangers, on ne connoît ni l'humeur ni le mérite des gens avec qui on doit passer sa vie; ainsi il est difficile de se pouvoir promettre une condition heureuse. La mienne l'est...
Stran 365 - J'aime davantage à dormir; mais la moindre chose ou il est nécessaire que je m'occupe m'en distrait sans que j'en sois incommodée. Je ne suis point intrigante ; j'aime assez à savoir ce qui se passe dans le monde , plutôt pour m'en éloigner que par l'envie de m'en mêler. J'ai beaucoup de mémoire , et je ne manque pas de jugement. J'ai...
Stran 335 - Hé bien! il faut donc vous la dire: M. de Lauzun épouse dimanche au Louvre, devinez qui? Je vous le donne en quatre, je vous le donne en dix, je vous le donne en cent. Madame de Coulanges dit: Voilà qui est bien difficile à deviner: c'est madame de la Vallière. Point du tout, Madame; c'est donc mademoiselle de Retz?
Stran 340 - Fcrté". , 25. sonne ne lui répondoit, quoique tout le monde le sût. M. de Lauzun se pensa sauver : il avoit fait un trou à sa cheminée ; il étoit sorti hors de la citadelle ; il n'avoit plus qu'une porte à passer : la sentinelle d'un magasin l'arrêta ; et quelque prière qu'il pût faire et quelque pitié qu'il témoignât avoir de lui, il appela, et on le mit dans la même chambre plus gardé qu'auparavant. M. Fouquet étoit à Pignerol : ils se voyoient, et mangeoient souvent ensemble ;...

Bibliografski podatki