Journal asiatique

Sprednja platnica
La Société asiatique, 1831
Ser. 6, v. 11, 14 and 18; ser. 7, v. 1 and 9, ser. 7, v. 16 and 19, ser. 8, v. 5, 9, 13 and 17 include "Bibliographie ottomane. Notice des livres turcs arabes et persans imprimés à Constantinople durant le période 1281-1307 de l'Hégire" (title varies slightly)
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 273 - dirait la première loi. Suivant un livre dans lequel » on donne l'histoire de ces premiers temps, cette « époque a commencé à la mort de Fo ou Bouddha » et a duré cinq cents ans. La seconde est nommée » Siang fa , la loi des figures ou des images, elle « a duré mille ans. La troisième, nommée Mo fa ou la « loi dernière , doit durer trois mille ans (2).
Stran 288 - J'en rapporterai encore un : Fo ( Shakiamouni) racontait à ses disciples comment, dans des existences antérieures et prodigieusement anciennes , il avait mérité , par d'assez mauvaises actions, de souffrir des peines graves , et comment alors même qu'il était parvenu à la dignité de Bouddha , il lui restait encore à endurer un reste de ces justes punitions pour d'antiques méfaits; ce qui expliquait comment un être actuellement si parfait pouvait être soumis à de si rudes épreuves. Une...
Stran 265 - II en est où le Bouddha suprême est nommé avec ses deux acolytes de la triade théistique , Dharma et Sanga , la loi et le lien ou l'union ; c'est ainsi que commencent toutes les invocations attribuées aux sept bouddha terrestres , et dans lesquelles ils débutent par rendre hommage à l'être triple en ces termes : , , -,;, Nan-wim Fo-tho-ye, Nan-ujou Tha-ma-ye, Nan-wou Seng-kia-ye , An!
Stran 151 - Voyages dans la Grèce , accompagnés de recherches archéologiques, et suivis d'un aperçu sur toutes les entreprises scientifiques qui ont eu lieu en Grèce depuis Pausanias jusqu'à nos jours...
Stran 455 - Mémoire sur l'origine et la propagation de la doctrine du Tao , fondée par Lao-tseu ; traduit du chinois, et accompagné d'un commentaire tiré des livres sanskrits et du Tao-te-king de...
Stran 50 - ... sur la moitié de sa longueur , une excavation trèslarge et peu profonde, dont le milieu est occupé par un cône à deux sommets, entièrement couvert de neige , et sur laquelle les parties saillantes du roc qu'elle recouvre, paraissent comme de petites taches; ce cône est l'Elbrouz; sa hauteur surpasse de 3 à 4000 pieds celle des sommités environnantes.
Stran 283 - Adi-Bouddha) ayant, par sa pensée (Pradjha ou Dharma), produit la multiplicité (Sanga} , de l'existence de cette triade naquirent cinq abstractions (Dhyan*) ou Intelligences du premier ordre ( Bouddha ) , lesquelles engendrèrent chacune une intelligence du second ordre ou fils {Bodhisatoua\ C'est de ce nom de Bhodisatoua que les Chinois ont, par abréviation, formé celui de Phou•sa...
Stran 189 - Tuurmi-Snmbhodha s'enferma pendant quelque temps et composa l'écriture thibétaine dont on se sert encore aujourd'hui, et qui n'est qu'une modification du sanscrit. Il initia aussi le roi aux secrets du bouddhisme...
Stran 24 - ... le cultivent. Le mûrier et la vigne y prospèrent. On est étonné de trouver au milieu des déserts des indices d'une civilisation avancée, des jardins avec des arbres fruitiers et des allées bien entretenues; des laboureurs et des ouvriers qui tâchent de s'instruire par la lecture. La plaine qui sépare le Bechtaw de la chaîne du Caucase est élevée de 1200 p.
Stran 201 - De là il s'éleva au royaume des animaux, prononça les six syllabes et détruisit la peine que leur produit la chasse. Puis il se rendit dans l'empire des hommes, prononça les six syllabes et detruisit la peine de la naissance, de l'âge, des maladies et de la mort. Il s'éleva après à l'empire des génies du ciel, prononça les six syllabes et détruisit l'envie qui les tourmente pour se disputer et se combattre.

Bibliografski podatki