Sentiments de la guerre

Sprednja platnica
Plon-Nourrit et cie, 1917 - 306 strani
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Izbrane strani

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 139 - ... mais la violence et la vérité ne peuvent rien l'une sur l'autre. Qu'on ne prétende pas de là néanmoins que les choses soient égales; car il ya cette extrême différence, que la violence n'a qu'un cours borné par l'ordre de Dieu, qui en conduit les effets à la gloire de la vérité qu'elle attaque; au lieu que la vérité subsiste éternellement , et triomphe enfin de ses ennemis, parce qu'elle est éternelle et puissante comme Dieu même (1).
Stran 139 - Vous croyez avoir la force et l'impunité, mais je crois avoir la vérité et l'innocence. C'est une étrange et longue guerre que celle où la violence essaye d'opprimer la vérité. Tous les efforts de la violence ne peuvent affaiblir la vérité, et ne servent qu'à la relever davantage. Toutes les lumières de la vérité ne peuvent rien pour arrêter la violence, et ne font que l'irriter encore plus.
Stran 138 - J'ai passé longtemps de ma vie en croyant qu'il y avait une justice; et en cela je ne me trompais pas : car il y en a, selon que Dieu nous l'a voulu révéler. Mais je ne le prenais pas ainsi, et c'est en quoi je me trompais; car je croyais que notre justice était essentiellement juste, et que j'avais de quoi la connaître et en juger.
Stran 212 - Je professe absolument et sans réserve cette doctrine, que la science n'a d'autre objet que la vérité, et la vérité pour ellemême, sans aucun souci des conséquences bonnes ou mauvaises, regrettables ou heureuses, que cette vérité pourrait avoir dans la pratique. Celui qui, par un motif patriotique, religieux et même moral, se permet dans les faits qu'il étudie, dans les conclusions qu'il tire, la plus petite dissimulation...
Stran 212 - Celui qui, par un motif patriotique, religieux et même moral, » se permet, dans les faits qu'il étudie, dans les conclurions qu'il » tire, la plus petite dissimulation, l'altération la plus légère, » n'est pas digne d'avoir sa place dans le grand laboratoire où la >> probité est un titre d'admission plus indispensable que l'habileté.
Stran 184 - Je puis seulement noter qu'il ne faudrait pas ici faire intervenir le nom de Schopenhauer, puisque, sinon avant qu'il eût écrit, du moins avant qu'il fût connu de nos naturalistes, ils étaient déjà pessimistes. On n'invoquera pas non plus les souvenirs de 1870. La guerre de France n'a pas plus interrompu ni modifié le cours de l'évolution littéraire, que jadis la révolution et les...
Stran 171 - C'est fait, j'ai dévidé le cours de mes destins ; J'ai vécu ; j'ai rendu mon nom assez insigne ; Ma plume vole au ciel pour être quelque signe, Loin des appas mondains qui trompent les plus fins. Heureux qui ne fut onc ! plus heureux qui retourne En rien comme il...
Stran 136 - Justice, force. Il est juste que ce qui est juste soit suivi ; il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi. La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force est contredite, parce qu'il ya toujours des méchants. La force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force, et pour cela faire que ce qui est juste soit fort ou que ce qui est fort soit juste.
Stran 275 - Il se montrait assurément moins sensible que moi à la beauté extraordinaire de ce paysage de mer et de montagnes, — paysage si vaste et si varié qu'à chaque séjour j'y fais de nouvelles découvertes, beauté d'un si haut style qu'il faut bien avouer que, décidément, il n'ya rien de pareil en Méditerranée. Mais ce qui nous émouvait surtout l'un et l'autre, c'était moins le spectacle réellement incomparable que le foyer d'énergie provençale et française qu'est Marseille. Pour qui...
Stran 240 - L'Allemand est en toutes choses un homme pratique : il veut que son érudition serve à quelque chose, qu'elle ait un but, qu'elle porte coup. Tout au moins faut-il qu'elle marche de concert avec les ambitions nationales, avec les convoitises ou les haines du peuple allemand. Si le peuple allemand convoite l'Alsace et la Lorraine, il faut que la science allemande, vingt ans d'avance, mette la main sur ces deux provinces. Avant qu'on ne s'empare de la Hollande, l'histoire démontre déjà que les...

Bibliografski podatki