Revue de l'histoire des religions, Kolièina 41

Sprednja platnica
Maurice Vernes, Jean Réville, Léon Marillier, René Dussaud, Paul Alphandéry
Presses Universitaires de France, 1900
Includes "Notices bibliographiques."

Iz vsebine knjige

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 261 - ... française. — Tome premier : La Société Mérovingienne, 356 pages. — Tome deuxième : Le culte des Saints sous les Mérovingiens, 249 pages [Paris, Bouillon, 1899, in-8]. M. Marignan se propose de décrire la civilisation française pendant la période franque, c'est-à-dire du vie à la fin du xe siècle. Son travail est divisé en trois parties. « La première est consacrée à la vie mérovingienne et (doit) mettre en lumière ce qui appartient au passé gallo-romain, héritage transmis...
Stran 377 - Je ne puis ; — malgré moi l'infini me tourmente. Je n'y saurais songer sans crainte et sans espoir ; Et, quoi qu'on en ait dit, ma raison s'épouvante De ne pas le comprendre, et pourtant de le voir.
Stran 268 - De cette source infecte de l'indifférentisme découle cette maxime absurde et erronée , ou plutôt ce délire , qu'il faut assurer et garantir à qui que ce soit la liberté de conscience. On prépare la voie à cette pernicieuse erreur par la liberté...
Stran 320 - Belqâsem, grâce à leurs richesses... occupent une position plus en vue... On ne pourrait, toutefois, les considérer comme formant une noblesse religieuse. Ce sont simplement des marabouts acceptés et révérés1.
Stran 401 - ... longtemps combattue par les théologiens, s'est fait avec le temps une place dans la doctrine de l'Islam. La vie l'emporte toujours sur la lettre et sur la formule. Le récent travail de M. Basset nous en fournit une nouvelle preuve en ce qui concerne les Ibàdhiles.
Stran 77 - D'ARBOIS DE JUBAINVILLE. — La civilisation des Celtes et celle de l'épopée homérique (Cours de littérature celtique, t. VI). Paris, Fontemoing, 1899, in-8, xv-418 p. Au cours d'une lecture des poèmes homériques, M. d'A. de J. a remarqué que la civilisation décrite dans l'Iliade et l'Odyssée ressemblait par certains côtés à la civilisation des Celtes de l'antiquité et même du moyen âge.
Stran 382 - ... le beau n'est pas dans les rues. Dans les rues vous ne trouvez que le commun, le laid, le vulgaire. Si vous étiez chrétien, la partie esthétique du christianisme, vivement saisie, suffirait amplement pour satisfaire ce besoin. Car, au fond, la religion n'est que cela, la part de l'idéal dans la vie humaine, une façon moins épurée, mais plus originale et plus populaire d'adorer.
Stran 355 - Svanlovilus contre Sanctus Vitus réunir quelques exemples qui n'ont pas que je sache été systématiquement groupés jusqu'ici. Commençons par Helmold, puisque c'est précisément contre lui qu'il s'agit d'argumenter. Dès le premier paragraphe des Chronica Slavorum, nous le surprenons en flagrant délit de fantaisie archéologique. Il s'agit de la mer Baltique : « Sinus hujus maris... appellatur ideo Balthicus eo quod in modum balthei longo tractu per Scythicas regiones tendatur usque in Graeciam...
Stran 159 - Il y avait chez les Slaves plusieurs monuments sacrés : l'un était bâti sur une des montagnes les plus hautes de la terre, au dire des philosophes. On vante l'architecture de ce monument, la disposition habile et les couleurs variées des pierres qu'on y avait employées, les mécanismes ingénieux placés sur le faite de l'édifice de façon à être mis en jeu par le soleil levant, les pierres précieuses et les œuvres d'art qui s'y conservaient, lesquelles annonçaient l'avenir et mettaient...
Stran 160 - Un troisième temple s'élevait sur un promontoire entouré par un bras de mer s; il était bâti en blocs de corail rouge et d'émeraude verte. Au centre se dressait une haute coupole sous laquelle on avait placé une idole dont les membres étaient formés de quatre pierres précieuses, de béryl, de rubis rouge, d'agate jaune et de cristal de roche. La tête était en or pur1.

Bibliografski podatki