Le livre de Marco Polo: citoyen de Venise, conseiller privé et commissaire impériale de Khoubilaï Khaân; rédigé en français sous sa dictée en 1298 par Rusticien de Pise; publié pour la première fois d'après trois manuscrits inédits de la Bibliothèque impériale de Paris, présentant la rédaction primitive du livre, revue par Marc Pol lui-même et donnée par lui, en 1307, à thiébault de Cépoy, accompagnée des variantes, de l'explication des mots hors d'usage et de commentaires géographiques et historiques, tirés des écrivains orientaux, principalement chinois, avec une carte générale de l'Asie, 1. del

Sprednja platnica
Guillaume Pauthier
Firmin Didot frères, fils et cie, 1865
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Izbrane strani

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran xxxi - Montaingue n'i peut rien gaaigner, se il fesoit tuer le mestre du Temple ou de l'Ospital ; car il savoit bien que, se il en feist un tuer, l'en y remeist tantost un autre aussi bon ; et pour ce ne vouloit-il pas perdre ses Assacis en lieu là où il ne peut riens gaaingnier.
Stran 68 - II ya deux sortes d'ânes en Perse , les ânes du pays qui sont lents et pesans, comme les ânes de nos pays , dont ils ne se servent qu'à porter des fardeaux ; et une race d'ânes d'Arabie, qui sont de...
Stran 99 - Ismaéliens à cause de l'usage qu'ils faisoient d'une liqueur ou d'une préparation enivrante , connue encore dans tout l'Orient sous le nom de haschisch. Les feuilles de chanvre, et quelquefois d'autres parties de ce végétal, forment la b,ase de cette préparation que...
Stran 26 - Si tu tiens parole et envoies tes troupes à l'époque fixée, et que Dieu nous favorise, lorsque nous aurons pris à ce peuple Jérusalem, nous te la donnerons. Mais manquer au rendez-vous serait faire marcher inutilement les troupes; cela conviendrait-il?
Stran xxvi - En Inde est Paradis terrestre, où il a de toutes manières de fust d'arbres et de pomes et de fruiz qui soient en terre ; et si i est li arbres de vie que Diex...
Stran lix - Il est d'ailleurs entendu que toute obligation non consignée expressément dans la présente Convention ne saura être imposée aux consuls ou aux agents consulaires, non plus qu'à leurs nationaux , tandis que , comme il a été stipulé , les Français jouiront de tous les droits, privilèges, immunités et garanties quelconques qui auraient été ou qui seraient accordés par le Gouvernement chinois à d'autres puissances.
Stran lxxxiv - Marc Pol depuis la rédaction de son livre, pour être offerte en son nom à Charles de Valois, fils de Philippe le Hardi et frère de Philippe le Bel , dont Thiébault de Cépoy était le représentant à Venise ; — 3...
Stran xxxii - Yves au roy, quant il fu revenu à nous. Quant le Viex chevauchoit, il avoit un crieur devant li qui portoit une hache danoise à lonc manche tout couvert d'argent, à tout plein de coutiaus férus ou manche 4 , et crioit : « Tournés-vous 5 de devant celi qui porte la mort des roys entre ses mains.
Stran 137 - Les droits de douane sont les mêmes qu'à Aksou. On trouve, dans cette ville , un grand nombre de chanteuses et de .danseuses habiles. Les gens riches en entretiennent chez eux , et les y élèvent pour, former leur éducation, comme en Chine.
Stran xxxii - Quant li Vieus chevauchoit, il avoit un crieur devant li qui portoit une hache danoise à lonc manche couvert tout d'argent, atout plein de couteaus férus ou manche, et crioit : « Tournés-vous de devant celi qui porte la » mort des roys entre ses mains.