Credo

Sprednja platnica
Renouard, 1868 - 410 strani
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Vsebina

Saint Louis tombe malade et se croise en 1244
39
Joinville se prépare à partir pour la croisade
40
Dun clerc qui tua trois sergents du roi
41
Joinville quitte son château
43
Embarquement des croisés au mois daoût 1248
45
Séjour en Chypre ambassade des Tartares Join ville retenu aux gages du roi
46
Limpératrice de Constantinople arrive en Chypre
48
Du soudan dIconium du roi dArménie et du soudan de Babylone
50
Départ de Chypre en 1249
52
Préparatifs du débarquement en Egypte
53
Les croisés débarquent en face des Sarrasins
55
Saint Louis prend possession de Damiette
57
Faute de saint Louis désordres des croisés
58
Les Sarrasins attaquent le camp mort de Gautier dAutrèche
60
Nouvelles attaques des Sarrasins le roi se décide à attendre larrivée du comte de Poitiers
62
Larmée se met en marche
65
Du Nil
68
Une attaque des Sarrasins est repoussée
70
Le feu grégeois lancé contre les chatschâteaux
72
Les chatschâteaux brûlés par le feu grégeois
74
Passage du fleuve à gué mort du comte dArtois
75
Joinville bloqué et blessé par les Sarrasins est dé livré par le comte dAnjou
78
Le corps de bataille du roi attaque les Sarrasins
80
Les chrétiens refoulés sur le fleuve pont défendu par Joinville retraite du comte de Bretagne au retour de Mansourah
83
Joinville attaqué par les Sarrasins continue à dé fendre le pont
85
Joinville rejoint le roi Les Sarrasins sont vaincus et leur camp est pillé par les Bédouins
86
Des Bédouins
88
LU Le camp est attaqué pendant la nuit Le prêtre de Joinville met en fuite huit Sarrasins
90
Bataille du premier vendredi de carême
94
On tente une retraite par terre et par eau
107
La conspiration des émirs éclate le soudan
123
Loyauté du roi dans lexécution du traité
136
Maladie de Joinville Genérosité du comte de Poi
147
Le roi annonce quil reste en Terre sainte
154
Envoyés du Vieux de la Montagne réponse à leurs
160
XCH Le roi engage quarante chevaliers de Champagne
166
De Hugues III duc de Bourgogne Dépenses de saint Louis à Jaffa
200
Départ de saint Louis pour Sayette pèlerins de la grande Arménie Joinville renvoie un de ses che valiers
201
Expédition contre Bélinas
203
Danger que court Joinville
205
Saint Louis ensevelit les cadavres des chrétiens de Sayette Amitié de Joinville et du comte dEu
208
Prise de Bagdad par les Tartares
209
Dun clerc que Joinville prend pour un Assassin
210
Envoyés du seigneur de Trébisonde arrivée de la reine à Sayette
212
Dun pauvre chevalier et de ses quatre fils
213
Pèlerinage de Joinville méprise de la reine pierre merveilleuse
214
Le roi apprend la mort de sa mère duretés de la reine Blanche pour la reine Marguerite
216
Le roi décide son retour en France entretien de Joinville et du légat
217
Joinville conduit la reine à Sur Embarquement du roi
219
Le vaisseau du roi heurte contre un banc de sa ble
221
Le roi refuse de quitter son vaisseau
222
Tempête sur les côtes de Chypre vœu de la reine et de Joinville
226
Profit à tirer des menaces de Dieu
227
De lîle de Lampedouse
228
De lîle de Pantalarée sévérité de saint Louis
229
CXXVIH Le feu prend dans la chambre de la reine
231
Dun miracle de la sainte Vierge
232
Le roi se décide avec peine à débarquer à Hyères
233
Conseil donné à saint Louis par Joinville
234
Du frère Hugues cordelier
235
Conseils de Philippe Auguste à saint Louis
237
Amour de saint Louis pour la paix
244
CXLl Réforme de la prévôté de Paris
254
Saint Louis se croise pour la seconde fois
260
Mort de saint Lonis
266
VIIVHI Je crois en Dieu le Père toutpuissant le créa
273
Lettre de Jean sire de Joinville à Louis X
289
4 Sur le personnage désigné par le nom de Nasac
295
10 Sur la date du Credo de Joinville
302
LUI Les Sarrasins préparent une attaque générale du camp 93
360
Table alphabétique Des matières
387
Joinville se sépare du roi il le retrouve plus tard à Soissons mariage dIsabelle de France avec Thibaut II roi de Navarre 238
391

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 31 - Li larges cuens se tourna devers Ertaut , et li dist : « Sire vilains, vous ne dites mie voir, de ce que vous dites que je n'ai mais que donner ; si ai vous-meismes. — Et tenez, sire chevaliers, car je le vous doing, et -si le vous garantirai*.
Stran 7 - Com» ment me deiStes-vous hier ce? » Et je li diz que encore li disoie-je. Et il me diSt : « Vous deiStes comme haStif musarz; car vous devez » savoir que nulle si laide mezelerie n'eSt comme d'eStre » en pechié mortel, pour ce que l'ame qui eSt en pechié » mortel eSt semblable au dyable : par quoy nulle si laide » meselerie ne puet eStre. Et bien eSt...
Stran 121 - Faraquataye, le fendi de s'espée et li oSta le cuer du ventre; et lors il en vint au roy, sa main toute ensanglantée, et li dist : « Que » me donras-tu? que je t'ai occis ton ennemi, qui t'euSt
Stran 14 - ... temptacion : Va-t'en. Doit-on dire à l'ennemi : Tu ne me tempteras jà à ce que je ne croie fermement touz les articles de la foy ; mès , se tu me fesoies touz les membres tranchier, si weil-je vivre et morir en cesti : point.
Stran 16 - Et savez- vous que je y gaigne»rai, fiSt li cuens, de ce que je le croy en ceSte mortel »vie aussi comme sainte Esglise le nous enseigne? Je »en averai une couronne es cieus plus que les anges, » qui le voient face à face; par quoi il convient que il le
Stran 137 - Et pour ce que li enfes ne fust periz dont elle estoit grosse, elle fesoit gésir devant son lit un chevalier ancien de l'aage de quatre-vins ans, qui la tenoit par la main.
Stran 69 - Il faisoit tel noise ou venir, que il sembloit que ce fust la foudre dou ciel ; il sembloit un dragon qui volast par l'air. Tant getoit grant clartei, que l'on...
Stran 76 - Il demanda conseil à touz nos chevaliers qui là estoient, et tuit li louèrent ce que je li avoie loé; et quant il oy ce, il me pria que je li lessasse aler son cheval, que je li tenoie par le frain avec les autres; et je si fiz. Au comte d'Anjou vint, et li requist que il me venist secourre moy et mes chevaliers.
Stran xliv - Dieu liio livres est assouvis en dous parties. La première partie si devise comment il se gouverna tout son tens selonc Dieu et selonc l'Eglise, et au profit de son règne. La seconde partie dou livre si parle de ses granz chevaleries et de ses granz faiz d'armes.

Bibliografski podatki