Feuille religieuse du canton de Vaud

Sprednja platnica
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 193 - Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Stran 196 - Celui qui croit au Fils, a la Vie éternelle ; mais celui qui ne croit pas au Fils, ne verra point la Vie ; mais la colère de Dieu demeure sur lui.
Stran 105 - Au reste, la couronne de justice m'est réservée, et le Seigneur, juste juge, me la donnera en ce jour-là, et non-seulement à moi, mais aussi à tous ceux qui 'auront aimé son avènement.
Stran 208 - Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive.
Stran 234 - Il ya un seul corps et un seul Esprit, comme vous êtes appelés à une seule espérance, par votre vocation. Il ya un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ; un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en vous tous.
Stran 197 - Mais comme il est écrit, ce sont des choses que l'œil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment.
Stran 264 - Mon âme , bénis l'Eternel ! et que tout ce qui est en moi bénisse le nom de sa sainteté.
Stran 11 - Oui, que ce jour soit un jour mémorable, qu'il marque la fin de l'effusion du sang humain, qu'il marque la fin des massacres et des guerres, qu'il inaugure le commencement de la concorde et de la paix du monde, et qu'on dise : « Le 24 août 1572 s'efface et disparaît sous le 2k août 18/|9 ! » (Longue et unanime acclamation.
Stran 150 - C'est à cela que tous connaîtront que vous êtes mes Disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.
Stran 347 - Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande.

Bibliografski podatki