Memoires de Jean sire de Joinville, ou, Histoire et chronique du très-chreétien roi Saint Louis

Sprednja platnica
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran cvi - Champollion-Figeac dans la Collection des Documents inédits sur l'histoire de France, publiés par le Ministère de l'Instruction publique; Paris, Didot, 1841, t. I, in-4°. Ces documents sont extraits de manuscrits déposés à la Bibliothèque impériale , où ils sont réunis en un seul recueil , sous le n
Stran clxxxii - ... et ainsi refesoient les huissiers de la chambre la royne Marguerite quant la royne Blanche y venoit, pour ce qu'elle -y trouvast la royne Marguerite. Une foiz...
Stran 51 - ... lessier, et sailli en la mer, dont il fu en yaue jusques aus esseles. Et ala l'escu au col, et le heaume en la teSte, et le glaive en la main, jusques à sa gent qui eStoient sur la rive de la mer. Quant il vint à terre et il choisi les Sarrazins, il demanda...
Stran 17 - ... en son sermon, que il avoit leu la Bible et les livres qui parlent des princes mescréans et disoit que il ne trouvoit ne...
Stran 148 - ... dont je vi un Coramyn * qui fu des gens l'empereour de Perse, qui nous gardoit en la prison, que quant il ouvroit son sac nous nous bouchions s, que nous ne povions durer, pour la puneisie "• qui issoit du sac.
Stran 34 - ... verroit vengié du conte de La Marche , ou par lui ou par autrui. Et quant mon seigneur Geffroy vit le conte de La Marche...
Stran 32 - ... devant le roy et devant la royne , de char * , de vin et de pain. Et en toutes les autres elez...
Stran 10 - faites-vous bien à blasmer, quant vous estes plus noble» ment vestu que le roy ; car vous vous vestez de vair et » de vert, ce que li roy, ne fait pas. » Et je li diz : « Mestre » Robert, salve vostre grâce, je ne foiz mie à blasmer, se » je me vest de vert et de vair; car cest abit me lessa
Stran vi - ... que nous ne vîmes que le ciel et l'eau; et chaque jour le vent nous éloigna des pays où nous étions nés. Et par là...
Stran 245 - Je faiz savoir à touz que j'ai ceans mis grant partie des faiz nostre saint roy devant dit, que je ai veu et oy, et grant partie de ses faiz que j'ai trouvez, qui sont en un ramant, lesquiex j'ai fait escrire en cest livre.

Bibliografski podatki