Histoire de France, depuis les temps les plus reculés jusqu'en 1789, Kolièina 11

Sprednja platnica
Furne, 1860 - 16 strani
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 70 - Dieu seul , il n'ya puissance en terre , quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume, pour en priver les personnes sacrées de nos Rois...
Stran 244 - En conséquence de quoi, ce titre d'amiral fut changé en celui de grand-maître, chef et surintendant général de la navigation et commerce de France.
Stran 246 - vivant », disait le roi, « que nous n'avons d'autre but et inten« tion que son honneur et le bien de nos sujets : nous conjurons, « en son nom, ceux que nous convoquons... et très-expressément « leur commandons, que, sans crainte ou désir de déplaire ou « complaire à personne, ils nous donnent, en toute franchise et « sincérité, les conseils qu'ils jugeront, en leurs consciences, les « plus salutaires et convenables...
Stran 73 - Paris ce quatrain prophétique : 0 noblesse, 6 clergé, les aînés de la France, Puisque l'honneur du roi si mal vous maintenez, Puisque le tiers état en ce point vous devance, II faut que vos cadets deviennent vos aines.
Stran 600 - Qu'on abolisse tons les monopoles industriels et commerciaux concédés à des particuliers tant en France que dans « la Nouvelle France de Canada », et « soit la liberté du commerce, trafic et manufactures remise en tous lieux et pour toutes choses * ». , Ainsi le sentiment du Tiers était de circonscrire le plus possible le régime exceptionnel des corporations et de tendre au droit commun et à la liberté du travail. Ces larges tendances resteront l'honneur du Tiers État de 1614.
Stran 235 - Qu'il ne lui sera jamais dit , proposé , ou suggéré aucun conseil de la part de qui que ce soit , dont il ne donne avis à Sa Majesté, jusques à ne lui taire point les moindres discours qu'on tiendra pour lui donner des ombrages du Roi et de ses conseils...
Stran 561 - ... heureusement dans des temps difficiles , et des affaires très-épineuses, et expérimenté la bonne et mauvaise fortune en diverses occasions , en rendant au Roi ce à quoi sa bonté et ma naissance m'ont obligé particulièrement , je n'ai jamais manqué à ce que j'ai dû à la Reine sa mère , quelques calomnies que l'on m'ait voulu imposer à ce sujet.
Stran 70 - Que pour arrêter le cours de la pernicieuse doctrine qui s'introduit depuis quelques années contre les rois et puissances souveraines, établies de Dieu...
Stran 400 - ... voulut faire croire avoir été faite sans sa participation , ce que la suite montra n'être pas véritable. Durant le séjour que ledit sieur de Feuquières fit à Dresde, le comte de Kinstin , réfugié de Bohême, lui parla comme de lui-même de l'accommodement de Fridland avec les princes et Etats de l'union, si on le vouloit assister à se faire roi de Bohême , lui témoignant le peu de satisfaction que Walstein avoit de la maison d'Autriche , le sentiment qui lui restoit du mépris que...
Stran 205 - Huguenots partageaient l'État avec Elle, que les Grands se conduisaient comme s'ils n'eussent pas été ses sujets, et les plus puissants gouverneurs des provinces comme s'ils eussent été souverains en leurs charges...

Bibliografski podatki