Les livres sacrés de l'Orient: comprenant: le Chou-king ou le Livre par excellence: les Sse-chou ou les Quatre livres moraux de Confucius et de ses disciples: les Lois de Manou, premier legislateur de l'inde ; le Koran de Mahomet

Sprednja platnica
Au Bureau du Panthéon Littéraire, 1852 - 764 strani
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 54 - Chou-King, n'est que ce que le peuple voit et entend. « Ce que le peuple juge digne de récompense et de punition, est ce que le « ciel veut punir et récompenser. Il ya une communication intime entre « le ciel et le peuple : que ceux qui gouvernent le peuple soient donc
Stran 329 - Ayant résolu dans sa pensée de faire émaner de sa substance les diverses créatures, il produisit d'abord les eaux dans lesquelles il déposa un germe.
Stran 162 - ... doit agir un homme riche et comblé d'honneurs. Est-il pauvre et méprisé, il agit comme doit agir un homme pauvre et méprisé. Est-il étranger et d'une civilisation différente, il agit comme doit agir un homme étranger et de civilisation différente. Est-il malheureux, accablé d'infortunes, il agit comme doit agir un malheureux accablé d'infortunes.
Stran xii - ... comprendre aux gouvernants et aux gouvernés leurs devoirs réciproques, il tendait à soumettre tout l'empire chinois à la domination de ses principes. D'un côté il enseignait aux peuples le droit divin que les rois avaient à régner, et de l'autre il enseignait aux rois que c'était leur devoir de consulter les désirs du peuple, et de mettre un frein à l'exercice de leur tyrannie; en un mot, de se rendre le père et la mère du peuple.
Stran 383 - Lorsque le chef de famille voit sa peau se rider et ses cheveux blanchir, et qu'il a sous ses yeux le fils de son fils, qu'il se retire dans une forêt.
Stran 167 - ... la loi de leur être et les devoirs qui en dérivent, ils peuvent , par cela même, connaître à fond la nature des autres hommes, la loi de leur être, et leur enseigner tous les devoirs qu'ils ont à observer pour accomplir le mandat du ciel.
Stran 419 - Arrosé de beurre liquide et gardant le silence, que le parent chargé de cet office, en s'approchant, pendant la nuit, d'une veuve ou d'une femme sans enfants, engendre un seul fils, mais jamais un second.
Stran 89 - Le trop est sujet à beaucoup de calamités ; le trop peu est également sujet à beaucouç de calamités. « Voici les bonnes apparences : Quand la vertu règne , la pluie vient à propos; quand on gouverne bien , le temps serein paraît ; une chaleur qui vient dans son temps , désigne la prudence ; quand on rend des jugements équitables, le froid vient à propos; la perfection est indiquée par des vents qui soufllen; dans leur saison.
Stran 49 - Quand vous donnez des commissions aux gens sages et expérimentés, ne changez pas ce que vous leur avez dit. Ne balancez pas à éloigner de vous ceux qui ont les mœurs dépravées. Si dans les délibérations vous voyez des doutes et des points difficiles à déterminer, ne concluez rien d'abord; attendez que vous soyez instruit de l'état des choses ; assurez-vous de la certitude de vos jugements par des réflexions mû res et prolongées*.
Stran 243 - Sic de présider à l'éducation du peuple ,' et de lui enseigner les devoirs des hommes , afin que les pères et les enfants aient de la tendresse les uns pour les autres; que le prince et ses ministres aient entre eux des rapports équitables ; que le mari et la femme sachent la différence de leurs devoirs mutuels ; que le vieillard et le jeune homme soient chacun à leur place; que les> amis et les compagnons aient de la fidélité l'un pour l'autre. L'homme aux mérites...

Bibliografski podatki