Mémoires du cardinal de Richelieu: 1600-1615, publ. sous la direction de MM. Jules Lair et le baron de Courcel ... par le comte Horric de Beaucaire, avec la collaboration de Fr. Bruel

Sprednja platnica
Librairie Renouard, H. Laurens successeur, 1907 - 457 strani
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Izbrane strani

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 326 - Dieu seul, il n'ya puissance en terre, quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume, pour en priver les personnes sacrées de nos Rois...
Stran 369 - Etats; il se fait ennemi du Roi son frère ; elle ne sait auquel des deux adhérer : si le respect de son mari l'appelle , celui de son frère et de son Roi et celui de la religion la retiennent. L'amour enfin a l'avantage sur son cœur ; elle suit celui duquel elle ne peut être séparée qu'elle ne le soit d'elle-même. Cette guerre finit quelquefois, mais recommence incontinent après , comme une fièvre qui a ses relâches et ses redoublemens.
Stran 328 - ... d'une sorte, et le chef et les autres parties d'icelle enseignent de l'autre , ceux en l'esprit desquels on veut qu'elle fasse impression , au lieu d'être épouvantés et détournés par leurs menaces, s'en moqueront et les tourneront en mépris. Puis il leur dit qu'en leur article dont il s'agit, et lequel ils baptisent du nom de loi fondamentale , il ya trois points : Le premier, que , pour quelque cause que ce soit, il n'est pas permis d'assassiner les rois ; qu'à cela toute l'Eglise souscrit,...
Stran 99 - Il sembloit lors que la régence fût autant affermie qu'elle le pouvoit être; le parlement de Paris et tous les autres ensuite étoient intéressés à sa subsistance ; toutes les villes et communautés du royaume avoient juré fidélité au Roi, et s'étoient aussi volontairement soumises à l'obéissance de la Reine qu'ils y étoient obligés par les dernières volontés du feu Roi ; tous les gouverneurs des provinces et des places avoient fait de même ; tous les grands de la cour , par divers...
Stran 60 - Le lendemain i5 de mai , la Reine vint en cet auguste sénat, où elle conduisit le Roi son fils, qui, séant en son lit de justice, par l'avis de tous les princes, ducs, pairs et .officiers de la couronne, suivant les intentions du feu Roi son père, dont il fut assuré par ses ministres, commit et l'éducation de sa personne et l'administration de son...
Stran 125 - Ceux qui étoient près de la marine s'embarquèrent pour passer en Barbarie, et, pour ce sujet , tous les vaisseaux étrangers qui étoient dans leurs ports furent arrêtés ; les autres prirent le chemin de la frontière de la France pour passer par les Etats du Roi. Il est impossible de représenter la pitié que faisoit ce pauvre peuple , dépouillé de tous ses biens , banni du pays de sa naissance : ceux qui étoient chrétiens, qui n'étoient pas en petit nombre, étoient encore dignes d'une...
Stran 178 - Ce bruit ne fut pas plutôt répandu que la sédition s'apaisa, et que ces bons religieux furent délivrés de la main de ces mutins , qui n'étoient leurs ennemis que parce qu'ils étoient serviteurs de Dieu. Cet accident faisant craindre qu'en un autre temps il en pût arriver quelque autre semblable, qui...
Stran 344 - ... aussitôt que sa misère procède principalement de cette cause, puisqu'il est clair que l'augmentation des mises * fait par nécessité croître les recettes; et que, plus on dépense, plus est-on contraint de tirer des peuples, qui sont les seules mines de la France. S'il faut rechercher la cause originaire des défauts qui se remarquent en la justice, des grands frais qu'on est contraint de faire pour obtenir ce que les princes...
Stran 371 - Reine couronne les siennes par celle de l'aumône , qu'elle départoit si abondamment à tous les nécessiteux, qu'il n'y avoit maison religieuse dans Paris qui ne s'en sentît , ni pauvre qui eût recours à elle sans en tirer assistance. Aussi Dieu récompensa avec usure , par sa miséricorde , celle qu'elle...