Journal asiatique

Sprednja platnica
Société asiatique., 1869
Ser. 6, v. 11, 14 and 18; ser. 7, v. 1 and 9, ser. 7, v. 16 and 19, ser. 8, v. 5, 9, 13 and 17 include "Bibliographie ottomane. Notice des livres turcs arabes et persans imprimés à Constantinople durant le période 1281-1307 de l'Hégire" (title varies slightly)
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 538 - Syntaxe nouvelle de la langue chinoise, fondée sur la position des mots, suivie de deux traités sur les particules et les principaux termes de grammaire-, d'une table des idiotismes, de fables, de légendes et d'apologues, traduits mot à mot par M.
Stran 358 - La séance est ouverte à 8 heures sous la présidence de M. Mohl. Le procès-verbal de la dernière séance est lu ; la rédaction en est adoptée. Sont présentés et reçus membres de la Sociélé : MM. FAGXAN, docteur en droit, rue Mazarine, n° 5o, présenté par MM.
Stran 221 - On mettait, à cette époque, tant de recherche dan» les jeux et les divertissements, qu'on inventa tout un attirail de danse, tel que vêtements, baguettes et chansons composées exprès pour régler les mouvements des danseurs. On y employa aussi des choses appelées kerredj. Ce sont des figures de bois représentant des chevaux harnachés, que les danseuses suspendaient à leurs gilets. Elles s'en revêtaient pour représenter des cavaliers qui couraient à l'attaque, qui battaient en retraite...
Stran 356 - Le procès-verhal de la dernière séance est lu; la rédaction en est adoptée. M. le président informe le Conseil que M. le Ministre de l'instruction publique renouvelle sa souscription au Journal pour l'année courante.
Stran 24 - Г éclairer sur les vérités du christianisme et de lui expliquer les mystères de la foi, est fort remarquable. Grégoire a fait preuve, dans cette réponse, d'une connaissance très-approfondie de la philosophie et de la théologie. Les lettres philosophiques de Grégoire sont moins intéressantes que celles contenues dans sa correspondance dogmatique. Il profite notamment d'envois de grenades ou de poisson qui lui sont faits (a), pour jouer sur les mots, ce qui l'a fait accuser de sophisme.
Stran 486 - L'inscription en style archaïque renferme, après l'invocation ordinaire, l'exposé des motifs qui ont déterminé la construction de ce monument . Le roi rappelle qu'il a restauré la fameuse pyramide de Babylone, il fait des vœux pour la félicité de son règne et aussi pour son frère Samoulsamoukin , investi par lui de la suzeraineté de Babylone. Ce monument, qui est actuellement en la possession de M. Clercq, a été libéralement mis à la disposition de M. Oppert. Ce savant termine sa...
Stran 526 - des sièges, des trônes» (voyez le tome I", p. 365,1. avant-dernière). Mais ce n'est sans doute qu'une erreur occasionnée parle mot HywP, âge alfinde avait le même sens en espagnol. Dans le dictionnaire de l'Académie espagnole le mot alinde désigne un miroir concave et qui sert soit à brûler les objets qu'on lui présente, soit à les grossir. C'est surtout au dernier usage que l'alinde était destiné. Actuellement, alinde désigne le «tain des glaces. » M. Engelmann (p. 345) a fort...
Stran 9 - Grégoire l'Illuminateur, patriarches de l'Arménie (3). Grégoire fut destiné dès sa jeunesse au métier des armes, et eut plusieurs fois l'occasion de signaler sa valeur sur les champs de bataille. Il était parтепи à occuper un rang élevé dans l'armée arménienne, à l'époque où Constantin Monomaque était assis sur le trône de Byzance et où Kakig II, prince bagratide d'Arménie, possédait le royaume d'Ani. S'étant brouillé avec ce dernier, à la suite des calomnies que Vest-Sarkis...
Stran 357 - Original Sanskrit Texts, on thé Origin and History of thé People of India, their Religion and Institutions. Collected, translated and illustrated : Vol. I. Mythical and legendaryAccountsofthe Origin of Caste, with an Inquiry into its existence in thé Vedic âge. London, 1858. — 2
Stran 17 - ... de l'Arménie, sous le nom de Grégoire II Vegaïaser (ami des martyrs) (a), surnom qui lui fut donné, pour avoir coopéré avec un grand zèle à la traduction en arménien, des martyrologes grec et syriaque (3). Grégoire Magistros eut encore d'autres enfants, Vassag, duc d'Antioche (4), Basile, Philippe et deux filles, dont les noms ne nous sont pas connus. Grégoire Magistros composa un grand nombre d'ouvrages, dont le plus important est le recueil de ses lettres, qui sont au nombre- de...

Bibliografski podatki