Oeuvres de Jean sire de Joinville: comprenant l'Histoire de Saint Louis, le Credo et la Lettre à Louis X

Sprednja platnica
A. le Clere, 1867 - 576 strani
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 405 - Navarre), qui était demeurée à la garde des hommes. Les duretés que la reine Blanche fit à la reine Marguerite furent telles, que la reine Blanche ne voulait pas...
Stran 407 - Blanche dans la chambre de son fils, ils battaient les huis de leurs verges, et le roi s'en venait courant dans sa chambre, pour que sa mère l'y trouvât; et ainsi faisaient à leur tour les huissiers de la chambre de la reine Marguerite, quand la reine Blanche y venait, pour qu'elle y trouvât la reine Marguerite. Une fois, le Roi était auprès de la Reine sa femme, et elle était en très grand péril de mort, parce qu'elle était blessée d'un enfant qu'elle avait eu.
Stran 491 - Beau fils, la première chose que je t'enseigne c'est que tu mettes ton cœur à aimer Dieu; car sans cela nul ne peut être sauvé. Garde-toi de faire rien qui déplaise à Dieu, c'est à savoir le péché mortel; au contraire, tu devrais souffrir toutes sortes de vilenies, de tourments, plutôt que de faire un péché mortel.
Stran 507 - Je faiz savoir a touz que j'ai céans mis grant partie des faiz nostre saint roy devant dit, que je ai veu et oy, et grant partie de ses faiz que j'ai trouvez qui sont en un romant, lesquiex j'ai fet escrire en cest livre. Et ces choses vous ramentoif-je...
Stran 476 - Boilyaue , lequel maintint et garda si la prevosté , que nul malfaiteur , ne liarre, ne mortrier n'osa demeurer à Paris , qui tantost ne feust pendu ou destruit ; ne parent, ne lignage , ne or, ne argent, ne le pot garantir. La terre le roy commença à amender , et le peuple y vint pour le bon droit que en y fesoit.
Stran 43 - Gui d'Auxerre, qui fut fils de monfei- " '' gneur Guillaume de Mello; & il parla au roi pour tous les prélats en telle manière : « Sire, ces feigneurs qui font ici, archevêques & évêques, m'ont dit que je vous diffe que la chrétienté périt entre vos mains. » Le roi fe figna, & dit : « Or ditesmoi comment cela fe fait. » — « Sire, fit-il, c'eft parce qu'on prife fi peu les excommunications aujourd'hui, que les gens fe laiffent mourir excommuniés avant qu'ils fe faffent abfoudre, &...
Stran 41 - Et quand il voyait quelque chofe à amender dans les paroles de ceux qui parlaient pour lui ou dans les paroles de ceux qui parlaient pour autrui, lui-même l'amendait de fa bouche.
Stran 91 - France furent reçus, je vous le dirai ainfi qu'ils le contèrent eux-mêmes au roi; & dans ce qu'ils rapportèrent au roi vous pourrez ouïr beaucoup de merveilles (i), lefquelles je ne veux pas conter maintenant, parce qu'il me faudrait interrompre ma matière que j'ai commencée & qui eft telle. Moi qui n'avais pas mille livres de rente en terre, je me chargeai quand j'allai outre-mer de moi dixième de chevaliers, & de deux chevaliers portant bannière ; & il m'advint...
Stran 169 - ... avec des cercles de tonneaux liés à des perches, comme sont les chars des dames, et sur ces cercles ils jettent des peaux de moutons, que l'on appelle peaux de Damas, apprêtées à l'alun; les Bédouins eux-mêmes en ont de grandes pelisses, qui leur couvrent tout le corps, les jambes et les pieds. Quand il pleut le soir et qu'il fait mauvais temps la nuit, ils s'enveloppent dans leurs pelisses et ôtent les freins de leurs chevaux, et les laissent paître près d'eux.
Stran 31 - A, & commença. bonnes œuvres que les hommes ont faites, il ne les leur peut ôter, & il voit qu'ils font perdus pour lui fils meurent dans la vraie foi. C'eft pourquoi, on fe doit garder & défendre de ce piège, en telle manière qu'on dife à l'ennemi quand il envoie pareille tentation : « Va-t'en! tu ne me tenteras pas, doit-on dire à l'ennemi, jufqu'à faire que je ne croie fermement tous les articles de la foi ; mais quand même tu me ferais trancher tous les membres, je veux vivre & mourir...

Bibliografski podatki