Bulletin, Kolièina 1

Sprednja platnica
 

Mnenja - Napi¹ite recenzijo

Na obièajnih mestih nismo na¹li nobenih recenzij.

Druge izdaje - Prika¾i vse

Pogosti izrazi in povedi

Priljubljeni odlomki

Stran 141 - Sur des sociétés qui meurent sans cesse, une société vit sans cesse ; les hommes .tombent, l'homme reste debout, enrichi de tout ce que ses devanciers lui ont transmis, couronné de toutes les lumières, orné de tous les présents des âges; géant qui croît toujours, toujours, toujours, et dont le front, montant •dans les cieux, ne s'arrêtera qu'à la hauteur du trône de l'Éternel.
Stran 153 - Timur et Gengiskan , qui ont dévasté l'Asie ; et nous verrons que nous devons au christianisme , et dans le gouvernement un certain droit politique, et dans la guerre un certain droit des gens que la nature humaine ne sauroit assez reconnoître.
Stran 104 - Car penser s'affranchir c'est une rêverie; La liberté par songe en la terre est chérie : Rien n'est libre en ce monde et chaque homme dépend, Comtes, princes, sultans, de quelque autre plus grand. Tous les hommes vivants sont...
Stran 139 - ... présent, en ajoutant aux connaissances qu'ils avaient celles que leurs études auraient pu leur acquérir à la faveur de tant de siècles.
Stran 174 - Mécénas fut un galant homme : II a dit quelque part : Qu'on me rende impotent, Cul-de-jatte, goutteux, manchot, pourvu qu'en somme Je vive, c'est assez, je suis plus que content.
Stran 153 - C'est ce droit des gens qui fait que, parmi nous, la victoire laisse aux peuples vaincus ces grandes choses, la vie, la liberté, les lois, les biens, et toujours la religion, lorsqu'on ne s'aveugle pas soi-même.
Stran 103 - Ont mis avec les biens la sueur et la peine. Le monde est un brelan où tout est confondu: Tel pense avoir gagné, qui souvent a perdu, Ainsi qu'en une blanque où par hasard on tire; Et qui voudrait choisir souvent prendrait le pire.
Stran 139 - De sorte que toute la suite des hommes, pendant le cours des siècles, doit être considérée comme un même homme qui subsiste toujours, et qui apprend continuellement...
Stran 103 - S'enrichir de bonne heure est une grand'sagesse. Tout chemin d'acquérir se ferme à la vieillesse, A qui ne reste rien, avec la pauvreté, Qu'un regret épineux d'avoir jadis été ; Où*, lorsqu'on a du bien, il n'est si décrépite, Qui ne trouve (en donnant) couvercle à sa marmite. Non, non, faites l'amour, et vendez aux amans Vos accueils, vos baisers, et vos embrassemens.
Stran 148 - Père, qui est dans les cieux, qui fait lever son soleil sur les bons, et sur les méchans, et fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

Bibliografski podatki