Slike strani
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

belle et peuplée, sur un fleuve considérable et dont les eam sont de couleur bleue, comme celles de la mer. 11 descend des montagnes de Badakhchân, où l'on trouve le rubis que l'on appelle balakheh « rubis balais ». Tenkîz, roi des Tartares, a ruiné cette contrée, et depuis lors elle n'est pas redevenue florissante. C'est là que se trouve le mausolée du cheikh Sa'îd almekky,. lequel est vénéré de ces peuples. Nous arrivâmes ensuite à la montagne de Péchai, où se trouve l'ermitage du vertueux cheïkh Athâ Aouliâ: Atha veut dire, en turc, « père »; quant au mot Aouliâ, il appartient à la langue arabe; le nom Athâ Aouliâ signifie donc « le père des amis de Dieu ». On appelle aussi cet individu Sîçad Sàléh : Siffla veut dire, en persan, ■ trois cents », et Sâléh signifie • année ». En effet, les habitants de cet endroit prétendent que le cheïkh est âgé de trois cent cinquante ans. Ils ont pour lui une grande vénération et viennent, pour le visiter,

« PrejšnjaNaprej »